Les coupures d'électricité à Orly aurait-elles "pu mettre en danger des transports aériens" comme l'affirme Eric Ciotti ?

Les coupures d'électricité à Orly aurait-elles "pu mettre en danger des transports aériens" comme l'affirme Eric Ciotti ?
Social

Toute L'info sur

À la loupe

A LA LOUPE - Eric Ciotti a fermement condamné les coupures d'électricité survenues ce mardi 22 janvier, dans le sud de Paris. Il assure que l'aéroport d'Orly a été touché et que cela "aurait pu mettre en danger des transports aériens". Qu'en est-il ?

Des grévistes de la CGT Energie procèdent à des coupures de terrain depuis le début du mouvement de contestation contre la réforme des retraites, touchant de grandes entreprises, des établissements publics mais aussi des foyers. "Gêner l'ensemble des usagers est devenu le seul moyen de se faire entendre", justifiait il y a quelques semaines, Francis Casanova, délégué syndical central CGT chez RTE.

Ce mardi, vers 6h du matin, c'est le sud-est de la capitale qui a été touché par une rupture d'alimentation. Orly, Rungis, Thiais, Wissous, Antony ainsi que Fresnes ont été impactés. "Un acte de malveillance a été réalisé au niveau de poste source de Rungis dans le Val de Marne", a précisé Enedis, occasionnant "une rupture d’alimentation sur la majeure partie des communes avoisinantes" et touchant "35.000 clients". 

Enedis a annoncé qu'elle allait porter plainte. Ces coupures sauvages ont aussi été largement condamnées par le gouvernement, ainsi que par des représentants des Républicains. Selon Eric Ciotti, les coupures de ce mardi ont affecté l'aéroport d'Orly. "Ça aurait pu mettre en danger des transports aériens. C’est une infrastructure stratégique, donc ce n’est pas acceptable et ce doit être condamné et sanctionné." Dit-il vrai ?

Les aéroports de Paris, "autonomes" en énergie

Contacté par LCI, le groupe ADP (Aéroports de Paris) nous indique que "les terminaux n'ont pas du tout été touchés". L'aéroport n'a pas été préservé sciemment par les grévistes à l'origine de la coupure, "des systèmes d'aides nous permettent d'être autonomes", souligne ADP.

En clair, en cas de panne, un système interne prend le relais et assure la continuité du service qu'il s'agisse des différentes activités des terminaux (enregistrement des bagages, contrôles ou commerces) mais aussi, et surtout, de la sécurité du trafic aérien. L'aéroport d'Orly est donc équipé pour éviter toute "mise en danger". 

Lire aussi

ADP indique toutefois qu'OrlyVal, la navette reliant l'aéroport à Paris, a été touché. Le trafic a été interrompu sur l'ensemble de la ligne et n'a pu reprendre complètement que vers 12h30.

La ligne T7 du tramway a, elle aussi, été touchée, tout comme le centre d'affaires Orlytech au nord de l'aéroport. Plus proche encore, l'hôtel Ibis Paris Cœur d'Orly a du stopper ses activités. "Des clients se sont retrouvés coincés dans les ascenseurs", a indiqué la direction à nos confrères du Parisien.

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse alaloupe@tf1.fr

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent