Les éleveurs français redécouvrent la vache sans cornes

Les éleveurs français redécouvrent la vache sans cornes

JT 13H - Certains paysans français ont décidé de revenir à l'élevage des vaches sans cornes. Une race 100% naturelle qui ne présente que des avantages.

Abandonnées par les éleveurs français sous l'ère napoléonienne, les vaches sans cornes font leur grand retour. Elles sont de plus en plus convoitées tant au niveau national qu'à l'international. A Clermont-Ferrand, les paysans ont fait le choix de n'élever que ce type de bovin dans leur cheptel. Ils redécouvrent cette race 100% naturelle ainsi que ses nombreux avantages. Ne citant que la sécurité des éleveurs ou encore des coûts d'installation moindres. Mais aussi, une viande plus présentable et meilleure à la consommation.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13h du 06/10/2018 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13h du 6 octobre 2018 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

LE WE 13h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

"Pass sanitaire" et sortie de l'état d'urgence : les députés votent finalement le texte

EN DIRECT - Proche-Orient : Biden assure à Netanyahu qu'"Israël a le droit de se défendre"

EN DIRECT - Covid-19 : moins de 25.000 patients à l'hôpital, une première depuis mi-mars

Pour quelles raisons l’Elysée refuse de rendre publics les bulletins de salaire d’Emmanuel Macron ?

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.