Les premiers cahiers de doléances apparaissent aux temps de Louis XVI

Les premiers cahiers de doléances apparaissent aux temps de Louis XVI

JT 13H - Les cahiers de doléances historiques datant de 1789 sont des sources précieuses pour les historiens. Depuis le règne de Louis XVI jusqu'à présent, l'impôt est le sujet le plus répétitif.

En 1789,le pays en pleine crise, Louis XVI a proposé à la population d'exprimer leurs doléances et leurs plaintes. Dans tous les cahiers, un sujet revient immanquablement : les impôts. En parallèle, la justice fiscale ainsi que la liberté individuelle sont également demandées. Et c'est le 17 mars 1789 que l'on retrouve la première requête de suppression de la traite des nègres ainsi que l'abolition de l'esclavage. Actuellement, les Archives départementales de l'Orne conservent 400 cahiers de doléances.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13h du 12/03/2019 présenté par Jean-Pierre Pernaut sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13h du 12 mars 2019 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

Le 13H

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

SONDAGE EXCLUSIF : Forte percée de Valérie Pécresse, Emmanuel Macron toujours en tête

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary-sur-Mer : une mère et son bébé secourus, deux personnes toujours recherchées

EN DIRECT - Télétravail : Élisabeth Borne annonce un objectif de 5000 contrôles mensuels dans les entreprises

Le Covid, une simple bactérie ? Les autorités de Singapour démentent avoir dévoilé un "canular mondial"

Covid-19 : protocole renforcé à l'école, fermetures des discothèques... Le point sur les nouvelles mesures sanitaires

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.