Loir-et-Cher : un enfant de 4 ans oublié dans un bus durant sept heures

Social

FAIT DIVERS - Un enfant de 4 ans a été retrouvé par sa mère au moment de la sortie des classes, dans le bus du ramassage scolaire. Il avait passé la journée seul, le conducteur et l'accompagnatrice ne l'ayant pas vu à son arrivée à l'école.

"Ça aurait pu avoir des conséquences terribles mais heureusement,  il n’est rien arrivé à l’enfant." C'est par ces mots que le directeur d’exploitation des cars de ramassage scolaire à Sougé (Loir-et-Cher) a commenté la mésaventure qui est arrivé le 8 janvier dernier à un écolier de 4 ans. Celui-ci est en effet resté sept heures assis, seul, dans l'un des véhicules.

Selon La Nouvelle République et France 3, c'est la mère de l'enfant qui a découvert ce dernier à 16h00, au moment de la sortie des classes. Il était assis sur son siège, alors qu'elle venait le récupérer. Son fils, qui a conservé sa ceinture toutes ces heures, avait été oublié depuis 09h00 du matin.

L’accompagnatrice n’a pas vu qu’il restait un enfant"

Selon la procédure, deux vérifications doivent être réalisées : celle de la surveillante, qui doit faire le tour du bus, ainsi que celle du conducteur, qui doit se rendre au fond du car. "L’accompagnatrice n’a pas vu qu’il restait un enfant et mon conducteur n’a pas vu non plus qu’il restait cet enfant sur un siège", a regretté le directeur de la compagnie.  Mis à pied pour cinq jours, le conducteur, âgé d'une cinquantaine d'années, est "effondré". 

"Aller au fond du car juste pour faire un tour dans le couloir, ça ne sert à rien. Il faut vraiment regarder sur les sièges et vérifier qu’il ne reste rien au sol qui puisse indiquer la présence d’un enfant comme par exemple un cartable", a commenté la compagnie.

La gendarmerie de Montoire-sur-le-Loir a ouvert une enquête. Contacté, le procureur de la République de Blois attend que les gendarmes aient terminé leurs investigations pour "déterminer s'il y a une responsabilité pénale, et si oui, qui est responsable".

Lire et commenter