Pamela Anderson, députés, citoyens... Ils s'enferment dans des cages pour s'élever contre la maltraitance animale

Social
DirectLCI
OUVRIR LES CAGES - Une initiative citoyenne européenne pour interdire l'élevage en cage débute ce mercredi. Pour son lancement en France, des personnalités publiques, élus comme célébrités, se sont joints à des militants pour s'enfermer dans des cages place de la République à Paris.

Citoyens, stars et députés derrière les barreaux. Ce mercredi 10 octobre, des personnalités publiques se sont réunies place de la République à Paris pour lancer une initiative citoyenne européenne qui vise à faire interdire l’élevage en cage des animaux.

370 millions d'animaux entassés dans des cages

En Europe, 370 millions d’animaux sont élevés en cage par an selon le CIWF, une organisation qui promeut des pratiques respectueuses du bien-être animal. En France, ce chiffre concernerait 85 millions de bêtes. Lapins et poules ne voient pas le soleil durant leur existence, les truies ne peuvent même pas se retourner. Les animaux, ainsi casés, peuvent à peine se mouvoir. Entassés dans un espace confiné, l’expression de leurs comportements et instincts naturels sont alors totalement entravés. 

Pour faire interdire cette pratique 130 ONG européennes, dont une vingtaine d’associations françaises, ont lancé une initiative citoyenne européenne (ICE). Objectif : réunir en un an le million de signatures nécessaire pour faire examiner le dossier par la Commission européenne. Ainsi, comme toute ICE, si ce chiffre est atteint, Bruxelles sera dans l’obligation de traiter la question et surtout de présenter une réponse officielle au problème. Sans toutefois être obligée d'y proposer une réponse législative.

Pamela Anderson rentre dans une cage

Mais si l’issue de l’initiative reste incertaine, elle devrait faire parler d’elle. Car depuis 9h30 ce mercredi, place de la République à Paris, citoyens, élus et personnalités se sont enfermés dans des cages pour alerter sur les conditions animales. Le spectre politique représenté est très large : il va d'Eric Diard, député Les Républicains, jusqu’à Yannick Jadot, eurodéputé écologiste, en passant par la France Insoumise avec Bastien Lachaud ou la marcheuse Anne-Laurence Petel, dont les collègues LREM avaient rejeté au printemps dernier un amendement interdisant la vente d'oeufs en provenance d'élevages en cage. 


Un happening auquel ont également participé des personnalités publiques. La secrétaire générale de la SPA, Emilie de Marco, a ainsi ouvert le bal avec un discours engagé, tandis que les passants présents ont pu voir Pamela Anderson, une star de la cause animale, à travers les barreaux. 

Avec ce happening et une pétition en ligne, les associations espèrent bien mobiliser les citoyens. Car les européens se sentent concernés par cette problématique. Ainsi, dans un rapport sur les élevages en cage, le CIWF explique que "pas moins de 94 % des Européens jugent que le bien-être des animaux d’élevage est important, et 82 % d’entre eux estiment que les animaux d’élevage devraient être mieux protégés". Pour le moment, le compteur de la pétition affiche 70 300 signatures. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter