Permis de conduire : une visite médicale obligatoire pour les plus de 70 ans ?

Social
DirectLCI
SÉCURITÉ ROUTIÈRE- La députée LR de Haute-Savoie, Virginie Duby-Muller, est à l'origine d'une proposition de loi qui risque de faire des remous : rendre obligatoire une visite médicale à toute personne de plus de 70 ans pour continuer à conduire.

Voilà une proposition de loi qui soulève déjà des questions et risque de diviser. La députée LR, Virginie Duby Muller est à l'origine de la proposition de loi "visant à mettre en place une visite médicale de contrôle à la conduite systématique pour les conducteurs de soixante-dix ans et plus". Celle-ci doit être déposée à l'Assemblée nationale mais elle soulève d'ores et déjà des questions. 

Pourquoi cette loi ?

Interrogée par Sud-Ouest (article Premium) de ce samedi, Virginie Duby-Muller explique que la France est une exception en la matière. Dans de nombreux pays européens, cette visite médicale est déjà obligatoire. Aussi, elle s'appuie sur l'exemple suisse,  "où la visite médicale est obligatoire passé 70 ans". 


"Une mesure de bon sens", assure la député LR qui se défend en arguant qu'il s'agirait d'examens médicaux "basiques", "histoire de vérifier que vous êtes toujours en état de prendre le volant", dit-elle. Et de s'appuyer sur l'argument médical. "Il est médicalement prouvé que les capacités visuelles et sonores diminuent avec le temps sans parler de l'amplitude des mouvements", explique la député. Sauf que l'argument se heurte aux chiffres de la sécurité routière.

Ce que disent les chiffres ?

Le bilan de la sécurité routière de 2017 révèle que les 75 ans et plus ne créent pas davantage d'accident que les jeunes. En revanche, ils sont sur-représentés dans les cas de mortalité routière, comme les jeunes. "Parmi les 527 décès de personnes âgées de 75 ans ou plus, 292 étaient automobilistes, soit 11 de plus qu’en 2016 et 172 étaient piétons, soit 49 de moins qu’en 2016", indique l'étude. En comparaison, l'année 2017 a enregistré le décès de 356 conducteurs âgés entre 18 et 24 ans. Le nombre baisse très légèrement pour la tranche d'âge 25-34 avec 318 morts. 

L'année dernière, un drame avait remis ce débat sur le devant de la scène : une jeune fille avait été fauchée à Paris, à l'arrêt sur son scooter, par une voiture conduite par un homme de 92 ans. Un terrible accident dont Pauline, 27 ans gardera des séquelles à vie. Elle est désormais amputée d'une jambe et nous avait livré  un témoignage poignant ici


Avec son père, ils réclament un débat sur les capacités de conduite de seniors.

Plus légèrement, en février dernier, le Prince Philip, mari de la reine Elizabeth II était à l'origine d'un accident, sans gravité, au volant de son SUV. Nonagénaire lui aussi, il a pris, dans la foulée, la (sage) décision de renoncer à son permis. 


En 2014, un sondage sur le sujet révélait que 80% des français estimaient qu'une visite médicale était nécessaire pour les détenteurs de permis de conduire âgés de plus de 70 ans. La même année, le Sénat s'était penché sur le sujet et avait débattu d'une proposition de loi d'un député centriste visant là-aussi à instaurer une évaluation médicale pour les conducteurs âgés de 70 ans et plus. 


En octobre 2018, le gouvernement a toutefois écarté cette hypothèse : "Nous n'envisageons pas de faire passer des tests à toutes les personnes qui ont plus de 60 ans. J'en appelle à la responsabilité de chacun, y compris les conducteurs, mais aussi les familles", avait réagi Christophe Castaner sur RTL.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter