Plainte contre des restaurants McDonald's et KFC pour non-respect du tri des déchets

Plainte contre des restaurants McDonald's et KFC pour non-respect du tri des déchets

Social
DirectLCI
L'association Zero Waste France, annonce avoir porté plainte contre deux établissements de restauration rapide, de la place de la République à Paris : McDonald's et KFC. Une plainte pour "absence de tri des déchets en salle".

Ils ne lâcheront pas. L'association Zero Waste France annonce sur son site Internet avoir déposé deux plaintes à l'encontre de deux fast-foods situés place de la République à Paris. Toutes les entreprises, commerces et administrations ont l'obligation de trier leurs déchets de papier, métal, plastique, verre et bois depuis un décret entré en vigueur en 2016, souligne l'ONG.


Dans une lettre adressée à la Secrétaire d'Etat, Brune Poirson, l'association dénonce un non-respect du décret "5 flux". "La nuit venue, ces établissements sortent des poubelles débordantes de déchets en grande partie évitables, et en tout état de cause non triés bien que recyclables pour beaucoup. Déchets organiques, emballages cartonnés, plastiques, cartons des fournisseurs se retrouvent ainsi en mélange, collectés par un ballet bien rôdé de camions qui les amèneront en décharge ou vers un incinérateur", écrivent-t-ils. 

Et d'appuyer leur plainte par des documents de constatations de non-respect du tri des déchets : "Dans la nuit du 26 au 27 juillet 2018, Thibault Turchet, le responsable des affaires juridiques de Zero Waste France, a pu documenter avec des photographies et vidéos le non-respect de l'obligation de tri des déchets par ces deux établissements. Il a ainsi pu prendre des photos à l'intérieur des établissements concernés, et ouvrir leurs poubelles pour en analyser le contenu."


Des clichés publiés sur le site Internet de l'association montrent que le tri des déchets n'est pas effectué. "Le secteur de la restauration rapide est fortement producteur de déchets, pourtant pour la plupart recyclables", souligne Thibault Turchet, responsable des affaires juridiques de Zero Waste France, dans un communiqué. En effet, les logos sont visibles sur les emballages des produits mais ils ne sont pas triés dans les restaurants dénoncés. "Si McDonald's France progresse lentement avec 76 établissements effectuant le tri à ce stade selon nos informations, aucun tri n'a pu être décelé pour la chaîne KFC, où que ce soit en France", souligne l'association. 

Contacté par LCI, l'association par la voix de Thibault Turchet estime que la plainte a de bonne chance d'aboutir sur une enquête. Mais de pointer le paradoxe : "McDonald's communique depuis une dizaine d'années sur sujet du tri des déchets et il n'est effectué que dans 76 établissements sur 1500". 


"Ce n'est clairement pas identifié comme une priorité de l'entreprise", dit-il. "Mettre en place le tri des déchets, nécessite d'adapter les restaurants, de former les personnels, de sensibiliser les consommateurs, cela peut prendre du temps dans sa mise en place, mais il faut avoir cette volonté", analyse le spécialiste qui explique par ailleurs qu'en Allemagne et au Royaume-Uni, ce système est déjà en place. 

La réaction de McDonald's France

Dans un communiqué adressé à LCI, McDonald's France précise que le franchisé visé par la plainte, "le restaurant de la place de la République ainsi que les équipes du restaurant ont d’ores et déjà apporté des mesures correctives pour régler cette situation isolée non conforme aux pratiques de l’Enseigne", concernant le décret 5 flux en cuisine publié en 2016. 


Concernant le tri en salle, McDonald's France indique, toujours dans son communiqué que l'entreprise a contribué à hauteur de "50 millions d'euros pour le financement et la structuration des filières de tri. "Le traitement des déchets en salle

des restaurants McDonald’s est donc conforme à la réglementation 'Responsabilité Élargie du Producteur'." 


Mais de reconnaître que depuis 2013, l'entreprise "n'a réussi à déployer le tri sélectif et la valorisation des déchets que dans 79 de nos restaurants, dans un contexte de très grande hétérogénéité des filières en France". "En Allemagne, par exemple, l’enseigne est parvenu à déployer le tri dans l’ensemble de ses restaurants en quelques mois tri à l’échelle d’un seul restaurant", explique l'enseigne. 

Du côté de KFC, on "prend acte de cette plainte symbolique", tout en expliquant que le recyclage est un sujet pris très au sérieux par l'entreprise. Les déchets bio de cuisine sont triés spécifiquement, selon la réglementation en vigueur. "L’ensemble des restaurants concernés sont en conformité avec cette réglementation : les cuisines sont équipées de poubelles spécifiques avec des sacs transparents pour collecter les déchets alimentaires", explique le communiqué adressé à LCI. 


Les huiles de friture sont recyclées, et "tous les emballages plastiques, papiers et cartons utilisés chez KFC France sont recyclables", indique celui-ci. Et de préciser que l'entreprise travaille "main dans la main avec les acteurs de la collecte et la filière du recyclage en France", ainsi qu'avec le secteur de la restauration rapide afin de partager les enseignements et de permettre la mise en place des solutions nécessaires à l’implémentation de la réglementation en vigueur". 

Ce n'est pas la première fois que l'association pointe le secteur de la restauration. L'année dernière, Zero Waste avait dénoncé "l'inertie" de McDonald's en France dans un rapport. Un an plus tard, "seuls quelques établissements McDonald's font le tri en salle (76 selon les annonces de McDonald's France en mai 2018, sur environ 1 500 établissements), précise l'association. Elle avait également porté plainte fin août contre des franchisés strasbourgeois d'Intermarché et de Pizzahut pour non-respect "massif" de l'autocollant "Stop Pub".


Le non-respect du tri des 5 flux est passible d'une sanction administrative d'un montant maximal de 150.000 euros et constitue une infraction pénale punie d'une peine maximale de deux ans d'emprisonnement et 75.000 euros d'amende.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter