Plus d’un tiers des Français renoncent à des allocations à cause des démarches administratives, selon un sondage

Social

OPINION – Selon un sondage publié ce lundi, 35% des Français affirment avoir renoncé à des droits ou des allocations parce que rebutés par la lourdeur des démarches administratives.

Tandis que bat son plein le Grand débat national voulu par Emmanuel Macron pour répondre à la crise des Gilets jaunes, plusieurs problématiques du quotidien des Français remontent actuellement jusqu’à l’Élysée, via les réunions, les cahiers de doléances ou les questionnaires en ligne. Dans ce contexte, le sondage BVA pour RTL et Orange publié ce lundi met une de ces problématiques en lumière : celle de la complexité de certaines démarches administratives.

Pas un problème de nature géographique

En effet, celles-ci, selon cette étude, conduisent 35% des Français à renoncer à des droits ou des allocations. Et parmi eux, 43% sont âgés de moins de 35 ans... Le sondage indique par ailleurs que 51% de ces personnes sont des sympathisants de la France insoumise, et que 45% sont soit des employés, soit des ouvriers.

Voir aussi

Paradoxalement, 35% de nos compatriotes interrogés affirment en parallèle pouvoir parcourir "sans difficultés" plus de 15 km pour effectuer une démarche administrative. Un chiffre qui grimpe même jusqu’à 50% s’agissant des habitants d’une commune rurale.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter