La SNCF "confirme et assume" avoir attribué des primes exceptionnelles à des agents non grévistes

La SNCF "confirme et assume" avoir attribué des primes exceptionnelles à des agents non grévistes

SOCIAL - La direction de la SNCF a versé une prime aux agents qui ont poursuivi le travail durant la grève de décembre et janvier, selon RTL. Une information confirmée par l'entreprise, qui "assume" ce geste.

Des agents récompensés pour n'avoir pas fait grève. Selon une information de RTL, la direction de la SNCF a versé des primes à certains agents pour "les remercier de leur implication pendant le mouvement de grève", comme l'indiquent des documents internes consultés par la radio, notamment au Technicentre SNCF Paris Rive Gauche de Trappes, dans les Yvelines. Selon une source syndicale contactée par RTL, ces primes seraient comprises entre 300 et 1500 euros. 

La direction de la SNCF a confirmé l'information dans un communiqué, jeudi, sans préciser le montant de ces primes. La SNCF "confirme et assume l'attribution par des managers locaux de primes exceptionnelles pour certains agents qui se sont mobilisés de façon exceptionnelle et sur une période particulièrement longue pour assurer la continuité du service public pendant la grève qui a débuté le 5 décembre 2019", a précisé l'entreprise. 

Toute l'info sur

Réforme de la SNCF : bras de fer entre le gouvernement et les syndicats

Lire aussi

"Surcroît d'activité"

Pour la SNCF, "l'engagement et le surcroît d'activité de ces agents non-grévistes ont permis aux trains de circuler y compris les week-ends et pendant les fêtes, aux postes d'aiguillage d'être tenus, et aux voyageurs d'être correctement informés pendant toute la période". 

La direction ajoute que "la tentative de polémique et de politisation de ces mesures managériales classiques récompensant du travail supplémentaire et de l'engagement pour le service est tout à fait déplacée". 

L'annonce du versement de ces primes a fait réagir, notamment dans le milieu syndical encore mobilisé contre la réforme des retraites. 

"Alors que nous faisons toujours grève et ce, pour l'intérêt de tous, voilà que la direction #sncf a décidé de verser de juteuses primes aux non grévistes et dans le même temps elle nous explique que l'on doit vendre des actifs et faire des économies drastiques", a notamment réagi, sur Twitter, Bérenger Cernon, le secrétaire général du syndicat CGT des cheminots de Paris Gare de Lyon. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Confinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous dès le 28 novembre

"Cessons de dire des bêtises" : taxé de racisme après sa parodie d’Aya Nakamura, Omar Sy se défend

EN DIRECT - Covid-19 : une proposition de loi déposée pour rendre obligatoire l'isolement des malades

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

L'ouverture des stations de ski fermées à Noël "impossible" selon le chef de l'Etat

Lire et commenter