Réforme des retraites : le RN lance une pétition pour réclamer un référendum

Réforme des retraites : le RN lance une pétition pour réclamer un référendum
Social

Toute L'info sur

Les grèves contre la réforme des retraites d'Emmanuel Macron

RETRAITES - Le Rassemblement National a lancé une pétition, ce jeudi 5 décembre pour demander un référendum sur la réforme des retraites. Un référendum nécessaire pour le parti en raison des sondages plutôt favorables à la mobilisation contre cette réforme.

Pour Marine Le Pen et plus largement le Rassemblement National, la réforme des retraites promise par le Gouvernement doit être soumise à un référendum. Ce jeudi 5 décembre, le parti d'extrême droite a lancé une pétition afin de demander une consultation populaire sur le sujet. 

"69% des Français soutiennent" le mouvement de grèves et de manifestations contre la réforme des retraites du gouvernement, selon un sondage l'institut Harris Interactive pour RTL et AEF Info réalisé en ligne ce mardi 3 novembre, souligne dans un communiqué le RN.

Voir aussi

S'appuyant sur ce taux relativement élevé de Français favorable à cette grève, le RN estime qu'"Emmanuel Macron s’entête et est prêt à plonger la France dans une situation de blocage généralisé pour mettre en œuvre son projet de précarisation des retraites". Selon lui, "il faut rendre la parole au seul souverain : le peuple!", estime le parti d'extrême droite, qui soutient la journée de mobilisation. Avant cette grande journée de mobilisation, Marine Le Pen avait appelé les Français à "exprimer leur désaccord" avec le projet du gouvernement. Ainsi, plusieurs cadres du parti devraient défiler en même temps que les syndicats jeudi, mais pas la présidente du RN.

Lire aussi

Concrètement, le parti de Marine Le Pen "exige" un "un référendum : pour ou contre la réforme des retraites", lorsque le projet du gouvernement sera connu et la réforme présentée. Le RN propose quant à lui, pour les retraites un départ à 60 ans si le salarié a bien 40 années de cotisations. Il envisage de financer le système par des économies, notamment sur les dépenses liées à l'immigration, par des créations d'emplois et par la natalité.

Lire aussi

En novembre dernier, c'est Cédric Villani, candidat à la mairie de Paris qui avait lui aussi demandé un référendum sur cette réforme de retraites, pour "adopter le nouveau système des retraites". Une idée immédiatement rejetée par Stanislas Guérini, patron de LaREM. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent