Taxis, auto-écoles et ambulances manifestent : ralentissements en cours, jusqu'à 430 km de bouchons en Ile-de-France

Social
ESCARGOTS - Des syndicats de taxis, d'auto-écoles et d'ambulanciers ont manifesté ce lundi matin contre la loi mobilités et la réforme du permis de conduire. Des opérations escargot et des ralentissements ont eu lieu en région parisienne et autour de plusieurs villes en régions. En Ile-de-France, on a comptabilisé jusqu'à 430 km de bouchons.

Auto-écoles, taxis et ambulances espéraient bien faire du lundi 20 mai un jour de blocage autour de Paris pour protester contre la nouvelle loi mobilités et la réforme à venir du permis de conduire. Syndicats de taxis et d'auto-écoles, et une association d'ambulanciers se mobilisaient par des opérations escargot et des ralentissements. 

Des ralentissements vers Paris

Quatre cortèges de taxis, orchestrés par les cinq principales organisations de la profession (CFDT, CGT, Elite, FO, SUD) sont partis des aéroport de Roissy et d'Orly à 7h ainsi que de la Défense et du centre commercial de Torcy à 6h30 pour entraver la circulation en direction de la capitale où ils se rassembleront boulevard Raspail.


Ensuite un cortège devait ensuite se déplacer au départ du boulevard Raspail (7e arrondissement) et passer par l’itinéraire suivant : boulevard Raspail, rue du Bac, rue de l’Université, place du Président Herriot. Les perturbations devaient durer dans la journée puisque les participants  devaient ensuite regagner leur véhicule selon le même itinéraire en vue d'une dispersion envisagée vers 20 heures, comme le précise un communiqué de la préfecture de police de Paris


Voici le détail des cortèges prévus :


Cortège depuis Torcy à 6h30

Cortège depuis de l'aéroport de Roissy à 7h

Cortège depuis l'aéroport d'Orly à 7h

Cortège depuis la Porte de la Vilette à 8h

Cortège depuis la Porte de la Clignancourt à 8h30

Cortège depuis la Porte d'Auteuil à 8h30

Cortège depuis la Porte de Bagnolet à 8h30

Cortège depuis la Défense à 8h30

Cortège depuis la Porte d'Italie à 8h30


Des opérations escargots ont eu lieu tout au long du tracé.  

"Le gouvernement a intérêt à régler les problèmes le plus vite possible"

L'opération escargot vise à protester contre des dispositions du projet de loi d'orientation des mobilités (LOM) qui "cassent l'équilibre entre VTC et taxis", selon Adil Karami, porte-parole de SUD-Taxi. Mais échaudées par les pistes lancées pour réformer le permis de conduire, les auto-écoles, à l'appel des deux principales organisations de la profession (CNPA et Unidec), participent également au mouvement lundi. 


Enfin, déjà mobilisés fin 2018 contre une réforme du financement des transports de santé, des ambulanciers sont appelés à se joindre au mouvement par l'Association de défense des transporteurs sanitaires (ADTS). "On a demandé à être reçus par le Premier ministre", a souligné M. Karami, assurant que cette journée constitue "un acte 1" rassemblant les trois professions et que "le gouvernement a intérêt à régler les problèmes le plus vite possible". "Nous sommes déterminés parce que sinon on va au dépôt de bilan. On est menacé par l'uberisation", a-t-il affirmé.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter