Trois personnes en garde à vue après la marche des fiertés de Strasbourg pour violences homophobes

Trois personnes en garde à vue après la marche des fiertés de Strasbourg pour violences homophobes
Social

HOMOPHOBIE - La police a interpellé trois individus auteurs de violences et insultes à caractère homophobe à Strasbourg, à l'encontre de participants à la "marche des visibilités".

Trois hommes ont été interpellés ce samedi dans la soirée, à Strasbourg, pour avoir proféré des insultes et eu des violences homophobes, a indiqué ce dimanche la police. A proximité de la gare de Strasbourg, des personnes ayant défilé dans l'après-midi pour la "marche des visibilités" se sont vu arracher leur drapeau arc-en-ciel, qui est le symbole de la lutte pour les droits des personnes LGBT.

Le drapeau a été brûlé et des injures homophobes ont été proférées, a indiqué la police. Les trois hommes interpellés étaient dimanche matin encore en garde à vue et une enquête a été ouverte pour violences aggravées.

Dans une ambiance festive, la "marche des Visibilités" de Strasbourg a rassemblé samedi après-midi environ 6000 personnes. "Une agression homophobe est venue gâcher la fête. (...) Le combat pour l'égalité des droits est plus que jamais essentiel", a réagi sur Twitter, Alain Fontanel, premier adjoint au maire de Strasbourg.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent