Un Français sur 2 souhaite une liste Gilets jaunes aux élections européennes

Social

Toute L'info sur

La colère des Gilets jaunes

SONDAGE - Que restera-t-il du mouvement des Gilets jaunes en 2019 ? Pour une grande majorité des Français, le pouvoir d'achat est devenu la première priorité du gouvernement mais l'optimisme n'est pas de mise. Selon un sondage publié mercredi, les citoyens sont divisés quant à la prise en compte du grand débat lancé par l’exécutif et beaucoup aimeraient qu'une liste émerge du mouvement pour les européennes.

Le mouvement des Gilets jaunes a profondément marqué cette fin d'année 2018. Qu'en sera-t-il en 2019 ? Selon le dernier sondage de l'institut Harris Interactive, près d'un Français sur deux (47%) serait favorable à ce qu'il s'inscrive dans la durée, par le biais d'une liste aux élections européennes de mai 2019.  Cette volonté est même largement majoritaire chez les sympathisants de La France insoumise et du PCF (64%), du Rassemblement national (58%) et du PS (56%). Il y a un mois, une telle liste - hypothétique - était créditée de 12% d'intentions de vote. L'idée a en tout cas fait son chemin dans la tête de plusieurs Gilets jaunes.

Une chose est sûre, le mouvement a nettement orienté la politique du gouvernement. Le pouvoir d'achat est ainsi devenu la première priorité que les Français lui attribuent pour 2019 (73%, et surtout + 9 points), selon ce sondage pour M6 et RTL. Jusqu'à aujourd'hui il s'agissait de la lutte contre le terrorisme - qui reste stable à 71% - et la lutte contre le chômage (70%, +1 point)

Lire aussi

Deux Français sur trois (67%) pensent d'ailleurs que le gouvernement doit "avant tout aider le pouvoir d'achat des Français", quitte à ne pas maîtriser l'endettement et le déficit de la France. Pour autant, c'est l'un des domaines dans lesquels les Français se montrent les moins "optimistes" pour l'année à venir (23%). D'une manière plus globale, 2019 n’apparaît pas comme une année flamboyante. 51% de Français se disent "pessimistes" pour l'année à venir, soit une hausse de 13 points par rapport à la même enquête il y a un an et seuls 47% sont "optimistes" (-12 points).

2 Français sur 3 ne font pas confiance au gouvernement

Cette morosité s'explique en partie par un manque de confiance dans le gouvernement. 47% des citoyens estiment qu'il ne tiendra "pas du tout" compte des avis émis lors du grand débat. Un Français sur deux estime tout de même qu'il en tiendra - au moins partiellement - compte, mais seuls les proches de La République en marche ont foi en l'exécutif (82%).

Même défiance quant aux réformes à venir. Seulement 33% des citoyens jugent que le gouvernement agira "dans le bon sens" en ce qui concerne la réforme des institutions, 32% pour la réforme de l'assurance maladie et 29% pour celle des retraites. Conséquence : les citoyens se disent largement favorables à plus de démocratie participative notamment par le biais des référendums d'initiative citoyenne (RIC)  

En vidéo

Le RIC, qu'est-ce que c'est ?

Note : Enquête réalisée en ligne pour RTL et M6 du 27 au 28 décembre auprès de 1.967 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1 à 2,3 points.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter