Amazon continue à livrer des produits non essentiels malgré l'interdiction de la justice

Amazon continue à livrer des produits non essentiels malgré l'interdiction de la justice

Condamné par la justice à ne vendre que des produits de première nécessité, Amazon a trouvé la parade pour continuer à livrer d'autres types de marchandises aux Français.

Depuis dix jours, les sites d'Amazon en France sont fermés. Plus aucun colis n'en sort. Pourtant, il est encore possible de commander et se faire livrer des chaises de jardin et barbecues en ligne malgré l'interdiction de la justice. Et c'est tout à fait légal. Le géant de la distribution en ligne se passe des entrepôts tricolores grâce aux autres situés en Europe.

Les syndicats dénoncent un chantage à l'emploi. Une manière de dire aux salariés français qu'ils ne sont pas indispensables et de faire pression sur la justice. Laurent Degousée, co-délégué de la fédération Sud Commerce, nous rappelle qu'il y a quelques années "les Français ont livré à la place des Allemands qui faisaient grève. Cette manière d'agir d'Amazon n'est pas véritablement nouvelle, elle montre bien que la société, plutôt que de vouloir se conformer à la législation, préfère la contourner".

Pour le dernier kilomètre, quand le produit commandé arrive sur le territoire français, la société de Jeff Bezos emploie depuis toujours des prestataires indépendants. Pour eux, rien n'a changé. Ils ne sont pas concernés par la décision de justice et peuvent tranquillement distribuer les colis.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 26/04/2020 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 26 avril 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

LE WE 20H

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : 12 cas d'infection par le variant Omicron désormais détectés en France

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Omicron : que sait-on de ce variant qui inquiète la planète ?

VIDÉO - Allemagne : les restrictions drastiques imposées aux non-vaccinés divisent

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.