VIDÉO - "Débloquez et allez voter !", l'échange tendu entre le sous-préfet du Finistère et des Gilets jaunes à Brest

VIDÉO - "Débloquez et allez voter !", l'échange tendu entre le sous-préfet du Finistère et des Gilets jaunes à Brest
Social

Toute L'info sur

La colère des Gilets jaunes

TENSION - Un vif échange a eu lieu jeudi matin entre le sous-préfet du Finistère Ivan Bouchier et des Gilets jaunes à Brest, alors que le dépôt pétrolier de la ville était bloqué par des professionnels du BTP, venus soutenir les Gilets jaunes.

En plein mouvement des Gilets jaunes, débuté samedi dernier dans toute la France, le ton est monté à Brest ce jeudi matin au dépôt pétrolier de Brest, comme l'explique Le Télégramme dans son édition du jour. En cause : le blocage du site par des professionnels du BTP, qui ont rallié la cause des Gilets jaunes afin de protester contre le projet de taxation du gazole non routier au 1er janvier prochain.

Ainsi, le sous-préfet du Finistère Ivan Bouchier est allé à la rencontre des manifestants et a poussé un coup de gueule concernant le blocage du dépôt pétrolier de Brest, effectué par une cinquantaine de personnes avec des tracteurs et des engins de chantier.

Lire aussi

Défendez-vous autrement ! Arrêtez cet acte de force !- Le sous-préfet du Finistère aux Gilets jaunes.

Le sous-préfet a ainsi dénoncé la méthode de ces manifestants pour se faire entendre, les traitant de "poujadistes" : "Débloquez et allez voter ! Ce n'est pas vous qui faites la loi dans ce pays ! (...) Défendez-vous autrement ! Arrêtez cet acte de force !" 

Un cri du cœur auquel les professionnels du BTP ont répondu : "C'est ça ou on crève !", qualifiant également le sous-préfet de "tyran". Toujours selon les informations du Télégramme, une délégation de Gilets jaunes a finalement été reçue à la sous-préfecture.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent