Gilets jaunes : les chiffres des violences policières depuis le 17 novembre

Social

Toute L'info sur

La colère des Gilets jaunes

BILAN - La Haut-Commissaire aux droits de l'homme de l'ONU a réclamé mercredi à la France une "enquête approfondie" sur les violences policières pendant les manifestations des "gilets jaunes" depuis la mi-novembre. Selon nos informations, 150 enquêtes judiciaires ont été confiées à l’IGPN.

L'ONU s'empare du mouvement des Gilets jaunes. Sa Haut-Commissaire aux droits de l'homme a réclamé mercredi à la France une "enquête approfondie" sur les violences policières qui se sont produites pendant les manifestations depuis la mi-novembre. Des violences dont nous avons compilé les chiffres.


Selon nos informations, 150 enquêtes judiciaires ont été confiées à l’IGPN pour des suspicions de violences illégitimes de la part de policiers. Le type de blessures varie : il peut s'agir d'une main arrachée, d'un œil perdu mais aussi d'une personne âgée, poussée par un policier et qui a des ecchymoses parce qu’elle est tombée. 

Plus de 13.000 tirs de LBD depuis le 17 novembre

Le LBD est mis en cause dans environ un tiers de ces enquêtes. Les rapports de certaines d'entre elles ont déjà été transmis à la justice. Pour l'heure, aucun policier n’a encore été renvoyé devant un tribunal pour des faits supposés de violences illégitimes lors des manifestations de gilets jaunes. Le commandant de police de Toulon filmé en train de violenter des manifestants le 5 janvier a simplement été retiré de la voie publique, selon une source policière.


Par ailleurs, des recours intentés par des blessés, des associations comme la LDH ou des syndicats comme la CGT, ont été rejetés début février par le Conseil d’Etat. Ils réclamaient le retrait du LBD, même provisoire, pour des manifestations à Paris et à Montpellier. C'est au cours de ces débats que la place Beauvau avait dévoilé de premières indications quant au nombre de tirs de LBD depuis le début des manifestations. Des statistiques mises à jour ce jeudi par le secrétaire d'Etat Laurent Nuñez, qui, devant le Sénat, a indiqué que 13.095 tirs de LBD avaient été enregistrés depuis le 17 novembre.

On compte environ 2200 blessés parmi les manifestantsLaurent Nuñez

"Au total depuis le début du mouvement dit 'Les Gilets jaunes', on compte environ 2200 blessés parmi les manifestants, et 83 enquêtes en cours à l'IGPN et à l'IGGN impliquant des faits concernant des tirs de LBD", a-t-il assuré. "Chaque tir étant précisément enregistré, nous savons qu'il y a eu 13.095 tirs de LBD depuis le début du mouvement", a-t-il ajouté, précisant également que 1500 blessés avaient été décomptés dans les rangs des forces de l'ordre - policiers, gendarmes et pompiers confondus - et que 80 dégradations majeur

En vidéo

Acte 16 des Gilets jaunes à Paris : les nouvelles images d'un homme blessé près des Champs-Elysées

Depuis le début du mouvement, la justice avait prononcé au 15 février près de 1800 condamnations. Près de 1500 dossiers sont encore en attente de jugement, plus de 1300 comparutions immédiates ont été organisées et plus de 300 personnes ont été placées sous mandat de dépôt.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter