Grève : ça coûte cher à tout le monde

Grève : ça coûte cher à tout le monde

L'INSTANT ECO - Hôteliers, magasins, restaurants... de nombreuses professions sortent perdants de la grève contre la réforme des retraites. Toutefois, le secteur du covoiturage et divers moyens de transport ont fait le plein à Paris et dans les centres-vil

Les coûts engendrés par la grève contre la réforme des retraites augmentent. La SNCF a déclaré 400 millions d'euros de pertes depuis le début du mouvement et quatre millions d'euros par jours pour la RATP. Les restaurateurs et commerçants ont également été touchés en cette période de fêtes de Noël et de fin d'année. La CPME a estimé que 80% des Petites et Moyennes Entreprises vont ressentir les effets de ce mouvement sur leur chiffre d'affaires. Toutefois, chez FlixBus, le nombre d'autocars en circulation est passé de 400 à 500 en décembre 2019.

Ce dimanche 29 décembre 2019, Isabelle Gounin, dans sa chronique "L'instant éco", fait le bilan financier de la grève contre la réforme des retraites. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale Week-End 29/12/2019 présentée par Anne-Chloé Bottet, sur LCI.

Toute l'info sur

Les Matins LCI - Week-end

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : 12 cas d'infection par le variant Omicron désormais détectés en France

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Omicron : que sait-on de ce variant qui inquiète la planète ?

VIDÉO - Allemagne : les restrictions drastiques imposées aux non-vaccinés divisent

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.