L'édito Aphatie : "On a le droit de critiquer une religion, mais le droit au blasphème qui est revendiqué n'existe pas"

L'édito Aphatie : "On a le droit de critiquer une religion, mais le droit au blasphème qui est revendiqué n'existe pas"

L'EDITO APHATIE - L'affaire Mila agite les réseaux sociaux et secoue la classe politique. L'adolescente de seize ans a-t-elle dépassé les limites qu'autorise la liberté d'expression ?

Cible de menaces de mort pour avoir critiqué l'islam sur les réseaux sociaux, Mila a livré sa version des faits. Dans "Quotidien", elle dit regretter ses propos mais rappelle sa liberté de blasphémer. Des personnalités politiques de tous bords ont réagi à la polémique. "On peut critiquer les symboles d'une religion, mais pas les pratiquants de la religion", a estimé Jean-Michel Aphatie.

Ce mardi 4 février 2020, Jean-Michel Aphatie, dans sa chronique "L'édito Aphatie", est revenu sur l'affaire Mila . Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 04/02/2020 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Toute l'info sur

Les Matins LCI

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : l'Allemagne va décider ce jeudi de restrictions supplémentaires

Affaire Hulot : "La justice ne se rend pas dans les tribunaux médiatiques", réagit Emmanuel Macron

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

Présidentielle : "Eric Zemmour n'a pas la capacité d'aller au second tour", assure Marine Le Pen

Présidentielle 2022 : les équipes d'Eric Zemmour partent à la chasse aux parrainages

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.