La grève fatale à la SNCF ?

La grève fatale à la SNCF ?

L'INSTANT ECO - La grève à la RATP et à la SNCF, qui semble s'éterniser, risque de nuire aux finances de ces compagnies. Chaque jour, elles perdent respectivement quatre et vingt millions d'euros de chiffre d'affaires.

La facture de la grève contre la réforme des retraites s'annonce très salée pour la RATP et la SNCF. Depuis le début de la mobilisation, le manque à gagner s'élève à 150 millions d'euros pour la première et à 700 millions pour la seconde. Face à ce constat, le président de la SNCF a d'ores et déjà annoncé que la compagnie ferroviaire pourrait être obligée de vendre certains biens pour financer ces pertes financières. Par ailleurs, elle devra relever le défi de refidéliser ses clients, habitués aux transports alternatifs. Quelle suite pour la RATP et la SNCF ? Réussiront-elles à remettre leurs comptes à flot ?

Ce dimanche 12 janvier 2020, Isabelle Gounin, dans sa chronique "L'instant éco", nous parle des pertes financières subies par la RATP et la SNCF à cause de la grève contre la réforme des retraites. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale Week-End 12/01/2020 présentée par Christophe Moulin, sur LCI.

Toute l'info sur

La Matinale du week-end

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon une revue médicale

Producteur tabassé par des policiers à Paris : que s'est-il passé ?

Ce qu'il sera possible (ou non) de pratiquer dans les stations de ski pendant les vacances de Noël

EN DIRECT - Covid-19 : le recours à la visio-conférence aux assises suspendu par le Conseil d'Etat

"Un chagrin presque insupportable" : Meghan Markle évoque sa fausse couche dans une poignante tribune

Lire et commenter