VIDÉO - "Le pays est cassé, il faut le réparer" : nous avons retrouvé des Gilets jaunes de la première heure

Social

Toute L'info sur

La colère des Gilets jaunes

BILAN - Plus de trois mois après, les équipes de TF1 et LCI ont retrouvé plusieurs Gilets jaunes rencontrés au tout début du mouvement, en novembre dernier.

Ils faisaient partie des premiers Gilets jaunes mobilisés sur les rond-points en novembre dernier. Alors que le mouvement se poursuit à travers les manifestations organisées dans les grandes villes, les équipes de TF1 et LCI ont retrouvé certains de ces Français croisés il y a trois mois. 

Ont-ils poursuivi la mobilisation ? "Pour les gens qui travaillent, ce n'est pas évident", concède notamment Sonia, une intérimaire qui, déçue par les mesures adoptées en urgence fin 2018, continue de se rendre aux manifestations parisiennes. 

Lire aussi

"Le pays est cassé"

Pour Pascal, qui vit à Lorient (Morbihan), les rond-points, c'est bel et bien terminé. Celui qui avait participé aux premiers mouvements n'a pas supporté les violences commises dans le cadre de certaines mobilisations. "Le pays est cassé, il faut le réparer", juge-t-il, assurant que "beaucoup" ont fait comme lui en se mettant en retrait du mouvement. 

Ce n'est pas l'avis de Jean-Noël, un retraité de Bandol (Var) que nous avions suivi il y a trois mois. Pour ce dernier, pas question d'abandonner un mouvement où s'exprime "la solidarité" et qui donne l'occasion de débattre. "On n'a plus confiance", assure celui qui continue de se rendre sur les rond-points, hauts lieux de la mobilisation des Gilets jaunes. 

Lire et commenter