Matthieu Bolle-Reddat : "Ils ne pourront plus nous accuser de refuser de négocier s'ils ne nous invitent pas"

Matthieu Bolle-Reddat : "Ils ne pourront plus nous accuser de refuser de négocier s'ils ne nous invitent pas"
Social

Toute L'info sur

La Matinale

INTERVIEW - 29ème jour de grève et le ton ne redescend toujours pas entre la CGT et le gouvernement. Alors que les négociations se poursuivent, le syndicat affirme ne pas avoir eu de nouvelles de l'exécutif depuis une vingtaine de jours.

Plusieurs pistes sur la réforme des retraites sont en cours de négociation. Le gouvernement est prêt à lâcher du lest sur certains points, mais la CGT ne semble pas faire partie des discussions. L'exécutif a insisté sur le fait que le syndicat ne lâchait rien. Invité sur notre plateau, Matthieu Bolle-Reddat, secrétaire général CGT Cheminots de Versailles, a déclaré : "Ils ne pourront plus nous accuser de refuser de négocier s'ils ne nous invitent pas". Il a ajouté que les manifestations de masse, les actions de rue allaient reprendre maintenant que les fêtes de fin d'année sont passées.

Ce jeudi 2 janvier 2020, dans la chronique "L'invité", Matthieu Bolle-Reddat est revenu sur la position de la CGT Cheminots vis-à-vis de la réforme des retraites. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 02/01/2020 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent