Rémi Aufrère-Privel : "Ces concertations servent à exprimer les opinions de chacun mais la problématique c'est que le gouvernement n'a pas de position"

Rémi Aufrère-Privel : "Ces concertations servent à exprimer les opinions de chacun mais la problématique c'est que le gouvernement n'a pas de position"
Social

Toute L'info sur

La Matinale

INTERVIEW - Dans le cadre de la concertation avec les partenaires sociaux, la CFDT-Cheminots a déposé un préavis de grève mais ne rompt pas le dialogue.

La CFDT-Cheminots a décidé à son tour de rejoindre le mouvement de grève du 5 décembre. Selon Rémi Aufrère-Privel, la concertation avec les syndicats est utile mais "pour l'instant, il y a le risque de voir une mauvaise pièce de théâtre dans les prochains jours". Par ailleurs, Bruno Retailleau a évoqué une réquisition des grévistes pour garantir un service minimum dans les transports à partir du 5 décembre. Quels sont les enjeux de cette proposition ? Cette grève sera-t-elle reconduite ?

Ce mardi 26 novembre 2019, dans la chronique "L'invité", Rémi Aufrère-Privel, est revenu sur le préavis de grève de la CFDT-Cheminots. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 26/11/2019 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter