Retraites : un pas dangereux vers la violence

Retraites : un pas dangereux vers la violence

L'ÉDITO - Intrusion au siège de la CFDT, blocage du Louvre, perturbation d'une soirée au théâtre d'Emmanuel Macron... les actions des grévistes sont de plus en plus ciblées et radicales. Comment expliquer cette situation ?

Après des semaines de grève, la contestation contre la réforme des retraites prend de nouvelles formes. Ce vendredi, l'invasion du siège de la CFDT a été dénoncée par l'ensemble des syndicats, dont la CGT, ainsi que par de nombreux responsables politiques. Selon Olivier Mazerolle, la violence est devenue un mode d'action légitime pour ceux qui sont à la base. Preuve que l'Hexagone n'est plus un pays du débat mais est devenu la patrie de l'affrontement. Emmanuel Macron parviendra-t-il à ressouder cette nation fracturée ?

Ce samedi 18 janvier 2020, Olivier Mazerolle, dans sa chronique "L'édito", nous parle des nouvelles formes de la contestation contre la réforme des retraites. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale Week-End du 18/01/2020 présentée par Christophe Moulin sur LCI.

Toute l'info sur

La Matinale week-end

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Confinement dans le Pas-de-Calais, nouveaux départements sous vigilance... Ce que devrait annoncer Jean Castex ce jeudi

EN DIRECT - Covid-19 : une "opération coup de poing" à Nice ce week-end avec 12.000 vaccinations

Restaurants : les solutions envisagées pour les rouvrir

Allocations Pôle Emploi : trois cas pour comprendre le nouveau calcul

"Surveillance renforcée" : ces nouveaux départements qui pourraient basculer ce soir

Lire et commenter