SNCF : la grève dure... mais s'essouffle ?

SNCF : la grève dure... mais s'essouffle ?
Social

Toute L'info sur

24H Pujadas

DÉCRYPTAGE - Dans sa chronique "Les indispensables", Fanny Weil s'est penchée ce vendredi 20 décembre 2019 sur la régression du taux de grévistes à la SNCF et son impact sur le trafic.

Le mouvement de grève à la SNCF s'essouffle pour la première fois ce vendredi. Le taux de grévistes est passé sous la barre des 10%. La CFDT-Cheminots maintient son appel à la grève contre la réforme des retraites. De son côté, l'UNSA appelle à une pause pour les vacances. La même tendance est-elle observée chez la RATP ? Y a-t-il une fissure au sein du front syndical ? Le temps joue-t-il quoi qu'il en soit pour le gouvernement ou cet essoufflement n'est-il qu'une trompe l'œil, un faux plat dans la mobilisation ?

Ce vendredi 20 décembre 2019, Fanny Weil, dans sa chronique "Les indispensables", s'intéresse
à la régression du taux de grévistes à la SNCF et son impact sur le trafic. Cette chronique a été diffusée dans 24h Pujadas du 20/12/2019 présentée par Amélie Carrouer sur LCI. Du lundi au vendredi, à partir de 18h, Amélie Carrouer apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent