Gilets jaunes : qui paient les dégâts causés par les violences ?

Social
JT 20H - Édouard Philippe avait annoncé le lundi 7 janvier que les casseurs devraient réparer les dégâts qu'ils provoquent. Comment s'applique précisément ce principe de casseur-payeur ?

Depuis le début du mouvement des Gilets jaunes en novembre 2018, 1700 manifestants ont été blessés, ainsi que 1000 policiers et gendarmes. Face à la casse, le Premier ministre Édouard Philippe veut montrer la fermeté du gouvernement. Pour l'exécutif, les casseurs ne devraient pas juste réparer les dégâts causés aux commerces et aux particuliers, mais aussi ceux infligés aux biens publics comme l'Arc de Triomphe.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 10/01/2019 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 10 janvier 2019 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 20h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter