Violences sur les Champs-Élysées : la stratégie policière en échec ?

Violences sur les Champs-Élysées : la stratégie policière en échec ?

IMPUISSANCE ? - Alors que la place de l'Étoile, le palais présidentiel et l'Assemblée nationale étaient quadrillés, des établissements ont été dévastés et pillés sur l'avenue des Champs-Élysées. Pourtant, 5000 membres des forces de l'ordre ont été mobilisés, soit le double comparé aux effectifs mobilisés la semaine précédente.

Le 18e "acte" de mobilisation des Gilets jaunes a été marquée par la recrudescence des violences. Pour y faire face, ce sont 5000 policiers et gendarmes au total qui avaient été déployés à Paris. Visiblement pas assez pour contenir les milliers de manifestations, dont certains ont été les auteurs de saccages sur l'avenue des Champs-Élysées. 

Le dispositif de CRS semble avoir été insuffisant. Il a en tout cas changé : face aux critiques, les munitions de LBD ont une portée actuelle de 9 mètres, contre 40 mètres auparavant. Mais les forces de l'ordre en feraient peu usage, selon Rocco Contento, secrétaire départemental du syndicat unité SGP-FO à Paris. "Il y a eu 32 tirs de LBD samedi", assure-t-il. "Mes collègues sont dégoûtés." Ce jour-là, les forces de l'ordre ont procédé à l'interpellation de 250 personnes, placées en garde à vue.

Toute l'info sur

LE WE 20H

Lire aussi

Mardi 5 février 2019 la proposition de loi dite "anti-casseurs" a été adoptée par la majorité des députés. Elle détermine notamment les comparutions immédiates facilitées, la possibilité pour les préfets d'interdire de manifester, la création d'un délit de dissimulation du visage lors de rassemblements. Des dispositions parmi lesquelles figure également le principe tout aussi polémique du "casseur-payeur". 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

EN DIRECT - Covid-19 : 25 contaminations au variant Omicron confirmées en France

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Présidentielle 2022 : Éric Zemmour blessé au poignet après avoir été chahuté en début de meeting

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.