Manuel Valls confiant sur la victoire de l'Europe contre le terrorisme

TERRORISME - L'Europe a toute la "force" nécessaire pour vaincre "le terrorisme islamiste", selon Manuel Valls, qui s'est exprimé dans une tribune publiée ce samedi par plusieurs journaux européens. Il y prévient par ailleurs qu'il allait falloir moins compter sur les Etats-Unis en matière de politique internationale

"La menace est bien là, pesante, permanente", reconnaît Manuel Valls dans une tribune publiée par plusieurs journaux européens (El Pais, La Repubblica, The Guardian, Le Soir, La Tribune de Genève et Die Welt) samedi 12 novembre, à la veille des commémorations des attentats de Paris.  Elle concerne, "à des degrés différents, tous les pays d'Europe", poursuit-il. Alors "oui, le terrorisme nous frappera encore", répète-t-il. Mais malgré cela, l'optimiste prévaut. "Nous avons en nous toutes les ressources pour résister et toute la force pour vaincre".


Quelques jours après l'élection de Donald Trump à la Maison Blanche, le locataire de Matignon estime toutefois que ces ressources ne proviendraient plus vraiment des Etats-Unis. Un pays qui s'implique "de moins en moins dans les affaires du monde. L’Europe ne peut plus se dédouaner et se réfugier derrière son allié américain". Une tendance qui s'affirme un peu plus avec l'élection de Donald Trump, dont les propos isolationnistes pendant la campagne laissent entendre un abandon progressif de son rôle de gendarme du monde. 

Lire aussi

Pas un jour ne passe sans que je ne pense aux 130 victimes du 13 novembreManuel Valls

Mais ce n'est pas parce qu'ils vont moins s'impliquer que les Etats-Unis ne peuvent pas servir à quelque chose. Ainsi, le Premier ministre s'est dit favorable à la création d'un "Esta" européen, proposé par Bruxelles. Un titre de transport obligatoire pour toute entrée aux Etats-Unis, et qui pourrait donc l'être aussi pour l'Union européenne.


Un an après les attentats du 13  novembre, il a également tenu à exprimer son émotion. "Pas un jour ne passe sans que je ne pense aux 130 victimes, aux centaines de blessés, à toutes les autres victimes du terrorisme, à leurs familles. Demain, jour de commémorations, c’est d’abord vers elles que nous nous tournerons, pour les entourer de toute notre compassion, de toute notre fraternité".

En vidéo

Dimanche matin, un hommage sobre devant chaque lieu meurtri par les attentats du 13 novembre

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Les attentats du 13 novembre, deux ans après

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter