Voitures bloquées par milliers, femme enceintes évacuées... Le récit d'une folle nuit sur l'A9

DirectLCI
TÉMOIGNAGE - Placé en vigilance rouge à la neige et au verglas ce mercredi soir, l'Hérault est repassé en alerte orange ce jeudi mais des centaines d'automobilistes sont restés bloqués sur l'A9, notamment près de Montpellier. C'est le cas d'Anthony Hammot, qui a témoigné au micro de LCI.

Des centaines sinon des milliers de personnes prises au piège par les conditions météorologiques. Perturbant les transports et bloquant de nombreux automobilistes sur les routes et autoroutes, d'importantes chutes de neige se sont abattues mercredi 28 février sur le sud de la France, notamment dans l'Hérault, placé en alerte rouge dans la soirée en raison "d'un épisode neigeux majeur" avant de repasser en vigilance orange jeudi matin.


Anthony Hammot, journaliste à La Provence, est bloqué sur l'A9 depuis mercredi en début de l'après-midi. "On est en train de craquer. Ça fait plus de 24 heures qu’on est parti de Marseille", indique-t-il ce jeudi à LCI. "C’est très difficile de tenir pour les enfants qui vivent depuis hier dans un espace de deux mètres carrés sans pouvoir vraiment sortir parce qu’il pleut beaucoup et qu’il fait très froid. J’essaye de garder le moral, mais j’avoue que, sans aucune information, c’est difficile."

Excédé, le journaliste raconte n'avoir eu aucun problème pour rentrer sur l'autoroute à 14H mais que la situation s'est rapidement déteriorée. "On n’a pas avancé d’un seul mètre depuis le tout début de la matinée", souligne-t-il, précisant que "pas la moindre personne" n'est venue le renseigner sur la suite des événements. "On a fait 300 mètres depuis hier à 15H30 quand on est arrivé ici." 

L'ambulance devait arriver mais elle a perdu ses chaînesAnthony Hammot, bloqué sur l'A9 à cause des intempéries

Mercredi soir, quelque 1000 automobilistes bloqués sur la route ont été hébergés dans 25 centres ouverts pour les accueillir dans l'Hérault, dont 500 à Gignac, une commune située à 30 km au nord-ouest de Montpellier, a indiqué à l'AFP la préfecture. Environ 200 gendarmes ont été mobilisés dans le département pour les aider. Mais Anthony Hammot n'en a vu aucun. "Il n'y a personne qui peut passer et nous n'avons vu aucune dépanneuse ni aucun véhicule de secours", expliquait-il dès mercredi soir. "Ça fait deux heures que j'ai appelé les pompiers car ma fille de deux ans (présente dans la voiture, ndlr) - est malade, mais il n'y a toujours personne", détaillait-il encore avant d'ajouter : "L'ambulance devait arriver mais elle a perdu ses chaînes".

En vidéo

Hérault : des milliers d'automobilistes bloqués par la neige

A midi ce jeudi, dans l'Hérault, 150 voitures et leurs passagers étaient encore bloqués sur l'autoroute A9, au sud de Montpellier, selon Vinci Autoroutes. La priorité pour Vinci était "d'évacuer" ces passagers qui ont passé la soirée, puis la nuit sur l'autoroute. Vers 13h30, des points de passage avaient été ouverts pour permettre aux véhicules de passer sur le terre-plein central de l'autoroute et ainsi circuler dans l'autre sens. Un email est dédié aux personnes ayant été coincées sur l'A9 : assistance-A9@vinci-autoroutes.com.

Les pompiers ont traité 3.219 appels d'urgence. 420 interventions ont été déclenchées mercredi. 11 demandes de secours pour menace d'accouchement dans la nuit. Toutes les femmes ont été transportées à l'hôpital Lapeyronie de Montpellier.  


Montpellier, qui a connu jusqu'à 30 centimètres de neige, était encore paralysée jeudi midi : plus aucun tramway ni bus ne circulait - le trafic ne reprendra que vendredi - et l'ensemble des établissements recevant du public étaient fermés en cette période de vacances scolaires. Le trafic aérien, interrompu depuis mercredi midi, reprenait progressivement à la mi-journée.

Plus aucun "naufragé" sur l'A9

En milieu d'après-midi, tous les passagers de véhicules bloqués depuis la nuit dernière dans l'Hérault sur l'autoroute A9, aux environs de Montpellier,  avaient été évacués: ils ont pu reprendre la route dans la majorité des cas. D'autres ont été pris en charge par des autocars qui les ont conduits jusqu'à un centre d'exploitation de Vinci Autoroutes, a annoncé un porte-parole de la société. 


 L'A9 a été rouverte a tous les véhicules dans les deux sens de circulation, a annoncé dans la soirée Bison futé. Sur l'autoroute A750, l'axe qui relie Montpellier à la A75 (Béziers-Clermont-Ferrand), la circulation a également été rétablie en début de soirée.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter