#21h20, quand le monde rend hommage aux victimes des attentats

#21h20, quand le monde rend hommage aux victimes des attentats

Société
DirectLCI
COMMEMORATION - Une semaine après les attentats de Paris, les témoignages de soutien se sont multipliés vendredi soir.

C'était il y a tout juste une semaine. La vague d'attaque perpétrée par plusieurs équipes de terroristes faisait, selon un dernier bilan 130 morts dans les rues de Paris. Alors vendredi, pour rendre un dernier hommage aux trop nombreuses victimes, les habitants de la capitale comme ceux du reste du monde se sont emparés du hashtag (es mots-clés fréquemment utilisés sur Twitter) #21h20 pour raconter au monde "leur" résistance aux islamistes radicaux.

Epicentre de ce phénomène, la place de la République, où avaient déjà défilé en nombre les particuliers après les attentats du mois de janvier. Cette fois encore, des centaines d'anonymes se sont donné rendez-vous pour déposer des fleurs, chanter et se souvenir. Un peu plus loin, à proximité du Bataclan, toujours fermé au public, un camion diffusait du Bob Marley pour tous ceux venus se recueillir, en danse et en musique, devant la salle de concert.

#Maindanslamain, une chaîne humaine sur Twitter

A Paris comme ailleurs, beaucoup ont profité de cette soirée du vendredi pour reprendre les bonnes habitudes et aller boire un verre entre amis. Même si le geste, autrefois banal, a désormais des allures de défi lancé aux terroristes. Autre message repris en boucle, #mandanslamain, qui appelait chacun à recréer sur Twitter une grande chaîne humaine, en solidarité avec les victimes des attentats.

L'hommage est allé bien au-delà de la capitale. Beaucoup de villes de province, comme à Nantes ou à Montpellier, ont ainsi improvisé des rassemblements, où des particuliers venaient se recueillir et se donner la main. Et à l'étranger, de nombreuses villes ont, un soir de plus, habillé leurs monuments de bleu-blanc-rouge en hommage.

A LIRE AUSSI
>> Attentats à Paris : l'économie en berne
>> U2, Nekfeu, Soprano... ils annulent leurs concerts par solidarité
>> Le gérant du Bataclan veut accueillir de nouveaux concerts

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter