3 Français sur 4 partent en vacances avec leurs parents (ou beaux-parents) parce que ça leur coûte moins cher !

SOCIÉTÉ

FAMILLE, JE VOUS (HAIS)ME - Alors que les aoûtiens démarrent leur grande transhumance, 45% des Français vont partir en vacances avec leurs parents ou beaux-parents, selon une étude Opinium réalisée pour une société de location de voitures. Pour 75% d’entre eux, il s’agit surtout de profiter... de leur largesse financière.

Ah les vacances en famille : se faire dorloter au soleil par môman, écouter les bons conseils de beau-papa devant le barbecue... En résumé, se ressourcer auprès des siens. Ça c'est pour l'image d'Epinal, car selon une étude Opinium réalisée pour Enterprise Holdings, une société de location de voitures, 45% des Français (71% chez les 18-24 ans, 75% chez les 25-34 ans) partent en vacances avec leurs parents ou leurs beaux-parents pour une raison beaucoup plus triviale.

Ils sont en effet 3 sur 4 (soit 75%) à affirmer que leurs parents ou beaux-parents représentent une aide financière précieuse en cette période de vacances ! Généreux, les aînés contribuent notamment aux frais alimentaires pour 42%, aux billets d'avion pour 29% et mettent la main au portefeuille pour payer les activités et loisirs (28%). 

Lire aussi

42% sont prêts à accepter le manque d'intimité

Bien sûr, les plus terre-à-terre avanceront toujours que la principale raison est de pouvoir simplement passer du temps avec eux (59%). Et pour 1/4 d'entre eux (27%) pour que ces derniers profitent de leurs petits-enfants mais ils sont aussi 14% à avouer que le principal avantage de partir avec ses parents/beaux-parents, c'est de pouvoir profiter de vacances qu'ils ne pourraient s'offrir autrement.

Et cette "cohabitation" vaut bien quelques sacrifices. Ils sont 42% à accepter le manque d’intimité et 39% à faire des compromis sur les activités ou les repas. 25% pointent du doigt les difficultés pour gérer les relations ou se mettre d’accord sur la musique à écouter ou le programme TV à regarder (12%). Malgré ça, 92% sont prêts à renouveler l’expérience l’année suivante... dont 73% seulement à l'occasion.

Lire et commenter