5 millions de Français ont fumé du cannabis dans l'année... et il est de plus en plus fort

5 millions de Français ont fumé du cannabis dans l'année... et il est de plus en plus fort

PARADIS ARTIFICIELS – Avec 1,4 millions d’usagers réguliers, le cannabis reste le produit stupéfiant le plus consommé par les Français, selon une étude de l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies. 5 millions de Français déclarent en avoir consommé au cours de l’année contre 3,8 millions en 2010. La concentration en substance active, elle, a considérablement augmenté.

Au pays de la prohibition, le cannabis reste roi. La marijuana demeure la drogue illicite la plus consommée par les Français, un adulte sur dix déclarant en avoir consommé au cours de l'année, si l’on en croit les résultats du Baromètre santé 2016 de Santé publique France, publié vendredi par l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), selon l’herbe – ou résine – psychoactive "occupe une place prépondérante dans les usages, tant des adultes que des adolescents". 

En 2016, 17 millions de personnes âgées de 11 à 64 ans ont déclaré avoir fumé au moins une fois du cannabis au cours de leur vie contre 13,4 millions en 2010. Parmi eux, 5 millions ont déclaré avoir fumé dans l'année et ils sont 1,4 million à avoir fumé au moins dix fois par mois (contre respectivement 3,8 millions et 1,2 million en 2010). Des chiffres largement supérieurs à ceux de la cocaïne ou de l’ecstasy (et de la MDMA en général), pour lesquels le nombre d’expérimentateurs atteint respectivement 2,2 millions et 1,7 millions, et le nombre d’usagers dans l’année 450.000 et 400.000. 

Lire aussi

En vidéo

Le cannabis contraventionné ?

Les prix et les taux de THC en forte hausse

"Le marché de l'herbe de cannabis en France est extrêmement dynamique", souligne l’OFDT selon qui 71 tonnes de cannabis ont été saisies en 2016 dont 18 tonnes d'herbe et 126.400 plants. Le prix moyen du gramme de résine de cannabis a fortement augmenté depuis 2006 et atteint aujourd'hui 7 euros, et 11 euros pour un gramme d'herbe. Une augmentation qui "semble liée à la forte hausse des taux de THC", selon l'OFDT, la teneur moyenne de la résine de cannabis ayant triplé en 10 ans pour atteindre 23%, et 11% pour l'herbe.

La dangerosité du cannabis sous-évaluée

Les Français, qui sont parmi les plus gros consommateurs en Europe (avec, entre autres, les Danois ou les Espagnols) et font face à l'une des legislations les plus rigides en la matière, sont 700.000 à déclarer être des usagers quotidiens de cannabis (contre 550 000 en 2010). Cette habitude concerne surtout les plus jeunes et les hommes (28% des 18-25 ans, 35% des hommes et 21% des femmes de cette tranche d’âge). Elle diminue ensuite avec l'âge pour ne plus atteindre que 2% de la population au-delà de 55 ans.

"Utilisé à la fois pour faire la fête, gérer le stress, trouver le sommeil, dans un cadre de sociabilité... Le cannabis s'est affirmé comme un produit transculturel, qui trouve sa place dans tous les milieux socioculturels", relève encore l'étude, notant que contrairement à d'autres substances comme la cocaïne ou l'héroïne, la représentation de la dangerosité du cannabis est "volatile" alors que les dommages associés à une consommation régulière sont connus (troubles de la mémoire, de l'attention ou de l'apprentissage, précipitation de la survenue de troubles psychiatriques chez les individus prédisposés).

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : l'Afrique du Sud devrait rapidement passer les 10.000 contaminations quotidiennes

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

VIDÉO - "Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

Covid-19 : de l'école primaire au collège, les changements attendus à partir de ce lundi

VIDÉO - Manche : quand les Anglais assistent, consternés, à l'arrivée de centaines de migrants sur leurs côtes

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.