700 séismes en quelques jours : Mayotte confrontée à un "essaim" de secousses

700 séismes en quelques jours : Mayotte confrontée à un "essaim" de secousses

DirectLCI
INQUIÉTUDE - Depuis le 10 mai, l'île de Mayotte, située à l'ouest de Madagascar, est touchée par une multitude de petits séismes. Même s'ils n'ont pas fait d'importants dégâts, ils fissurent des bâtiments et inquiètent la population. Plusieurs écoles ont dû fermer.

Sur 700 secousses, moins d'une soixantaine ont été ressenties, mais l'île de Mayotte reste inquiète. Depuis le 10 mai, la collectivité d'outre-mer située à l'ouest de Madagascar est touchée par un "essaim de secousses", qui a causé quelques dégradations. Dimanche, la préfecture du 101e département français indiquait que certaines salles de classe du premier et du second degré, ainsi que certaines écoles entières, ont été temporairement fermées "à titre préventif".


Les derniers séismes qui ont eu lieu ce week-end ont atteint des magnitudes qui s'échelonnent de 4,6 à 4,9. Vendredi, une secousse a atteint 5,3, soit la deuxième plus forte intensité de cet "essaim", derrière celle de 5,8 survenue le 15 mai, selon les données du bureau des recherches géologiques et minières (BRGM).

En vidéo

VIDÉO - La question du jour : combien enregistre-t-on de mini-séismes chaque année en France ?

Des séismes "impossibles à prévoir"

Ces séismes sont localisés dans une zone située en pleine mer, entre 45 et 60 km à l'est de Mamoudzou, le chef-lieu de l'île. Ils sont "impossibles à prévoir", a rappelé la préfecture vendredi, ajoutant que 5 personnes ont "fait l'objet d'une prise en charge par les services de secours" depuis le début de l'essaim de séismes. "Une soixantaine de bâtiments fait l'objet de dégradations", indique également la préfecture.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter