86Champs, le rendez-vous réussi de L'Occitane et Pierre Hermé à Paris

86Champs, le rendez-vous réussi de L'Occitane et Pierre Hermé à Paris

HORIZON
DirectLCI
ON A TESTÉ - Deux noms qui évoquent immédiatement le savoir-faire français, le raffinement, et qui ont décidé d'unir leurs talents. L'Occitane, spécialiste des produits cosmétiques, et le chef-pâtissier Pierre Hermé ont ouvert début décembre un concept-store sur la plus célèbre avenue du monde. Un cocon baptisé 86Champs où tous les sens sont en émoi.

En pénétrant au 86 avenue des Champs-Elysées, quittant le brouhaha de la plus prestigieuse avenue du monde, on bascule dans un autre univers dont l'entrée accueillante est ornée de parterres de plantes. Deux des marques les plus connues au monde ont décidé d'y unir leurs savoirs pour le plus grand plaisir des sens.


Début décembre, L'Occitane et le chef-pâtissier Pierre Hermé ont ouvert un concept-store inédit baptisé 86Champs où une boutique de cosmétiques mêle ses couleurs et odeurs à un salon de thé. Ce n'est pas la première fois que les deux acolytes collaborent. Ils avaient déjà mis au point tout une gamme de crèmes pour les mains inspirée des senteurs préférées du pâtissier. Cette fois-ci, vous pourrez vous délecter ou vous parfumer. Voire les deux.

Les lieux ne ressemblent ni à une boutique L'Occitane ni à une enseigne Pierre Hermé. Il y avait l'envie d'un heureux métissage, d'un dialogue inattendu entre différents univers, explique-t-on du côté des deux partenaires. C'est à l'architecte Laura Gonzalez qu'a été confié le projet de mélanger les styles. Pari réussi. Il règne au 86Champs une ambiance de ces cafés Art Déco d'antan. La décoration tout en rondeur et couleurs s'y prête bien. On en oublie qu'avant les lieux étaient parés de portants de vêtements et autres étagères de l'enseigne Promod. Laura Gonzalez a créé un décor qui sied à merveille à cet instant suspendu, entre gourmandise et plaisir des yeux, poésie de l'artisanat olfactif et gustatif.


En entrant au 86Champs, on aperçoit d'abord le corner beauté de L'Occitane. Les tubes de crème emblématiques de la marque virevoltent le long des vitrines sur un rail, les parfums embaument l'air et les fleurs ornent les murs. Au centre, la farandole des célèbres desserts de Pierre Hermé régale les yeux et alerte déjà les papilles. Mais la surprise est un peu plus loin, dans une partie restaurant inédite. Certes, on peut venir déguster un Ispahan ou un Satine, deux des desserts signature du maître, tout en l'accompagnant d'un café préparé avec soins par le barista juste à côté, qui peut servir les clients pressés de la galerie adjacente par la fenêtre ou ceux qui savent prendre le temps attablés dans la boutique. Mais le secret réside dans la carte.

Le 86Champs est ouvert du petit-déjeuner au dîner "car il n'y a pas d'heure pour déguster". Si l'envie vous prend de vous poser, vous aurez sans doute envie de céder à une première sous la houlette du pâtissier Pierre Hermé : du salé "pour accompagner les desserts". Une jolie façon de prévenir que vous n'aurez pas une carte de restaurant étoilé, mais de quoi préparer votre estomac avant l'arrivée du succulent. Il n'en demeure pas moins une carte sans prétention (travers de boeuf confit, volaille de Bresse, pavé de cabillaud, club sandwich, quiche, croque-monsieur…) mais menée avec justesse. Tout est bon et savoureux et n'a pas à rougir d'être placé sur le menu à côté de desserts prestigieux. La viande de boeuf Black Angus est tendre et cuisinée à la perfection, accompagnée de petits légumes en sauce. Ni trop, ni trop peu. On trouve aussi d'alléchantes Saint-Jacques poêlées ou bien du foie gras sur son pain toast. De quoi attendre patiemment notre dessert qui peut même être préparé sous nos yeux à la minute au bar à desserts. Avec même la possibilité d'ajuster selon nos goûts en le demandant gentiment à un personnel aux petits soins et tout sourire.

Il ne se sera passé qu'un an entre l'ébauche de l'idée et l'avènement de la boutique. Un délai extrêmement rapide qui témoigne de l'entente absolue entre les deux marques. Aucun des deux ne prend le dessus sur l'autre dans cet espace à la fois contemporain et délicieusement rétro. Une adresse qui apporte un peu de fraîcheur et d'originalité sur l'avenue des Champs-Elysées. Certes les touristes s'y pressent, attirés par deux noms emblématiques du chic à la française. Mais l'on y croise aussi quelques riverains et employés de bureaux voisins venus apprécier les lieux et la cuisine, pour un café ou un repas. Et même Pierre Hermé en personne s'asseyant en toute discrétion pour profiter des lieux en simple client.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter