À la rencontre d'Ali Akbar, le dernier crieur de journaux de Paris

DirectLCI
JT 20H - Suivez le portrait du dernier vendeur de journaux à la criée de Paris. Il a fréquenté des intellectuels, des artistes et des politiques, un éditeur lui a même proposé de publier sa biographie en langue française.

Depuis plus de 40 ans, Ali Akbar est connu comme le loup blanc dans les rues de la capitale. Cet immigré pakistanais parlait à peine le français quand il a commencé ce métier inventé au XIXe siècle. Même si cette profession a totalement disparu dans les années 70, cet homme a fait de la résistance et a continué son rituel. Son défi par jour, trouver un bon titre qui va faire vendre ses journaux. Il gagne à peine un euro pour chaque numéro, mais il a pu s'acheter une maison au Pakistan, nourrir sa famille et devenir le visage de son quartier, à Saint-Germain-des-Prés.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 06/05/2018 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 6 mai 2018 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

JT WE 20H

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter