A quoi ressemble la vie des Français en 2015 ? La réponse en 10 graphiques (colorés)

A quoi ressemble la vie des Français en 2015 ? La réponse en 10 graphiques (colorés)

Société
DirectLCI
DATAS - Evolution du niveau de vie, impact des politiques sociales, taux de pauvreté ou encore habitudes de consommation, etc. L’Insee publie mardi "France, portrait social", un document riche d'enseignements, qui dresse l'état du pays et de ses habitants en 2015. Metronews s’est plongé dans les 250 pages de ce rapport et vous en propose 10 tableaux signifiants.

Une mine d’informations. A l’état brut. Comme chaque année, l’Insee (Institut national de la statistique) publie "France, portrait social", un recueil de données qui compile 252 pages de données sur les habitudes de consommation, de vie, de travail des Français, notamment par rapport à l’Europe. Quelque 252 pages, et une foule de données qui vaut le coup de s’y plonger avec ardeur.

Metronews a donc étudié les nombreux graphiques, tableaux, médianes et moyennes, pour tenter de décrypter quelques-unes de ces données et de vous les restituer en infographies. Histoire de briller en société. Ou, tout simplement, de mieux vous familiariser à l' état social de la France en 2015 .

Quelle est la situation démographique en France ?
Au 1er janvier 2015, 66,3 millions de personnes résident en France, Mayotte inclus, dont 64,2 millions en France métropolitaine. La population française a augmenté d’environ 300.000 personnes en 2014 (+0, 45%). Une hausse davantage imputable au solde naturel (+ 264 000) qu’au solde migratoire (+ 33 000).
 


 Que consomment les ménages ? Et avec quel revenu ? 
Le pouvoir d’achat du revenu disponible brut (RDB) des ménages augmente en 2014 (+ 1,1%) après deux années de recul (– 0,1% en 2013 et – 0,9 % en 2012). Une progression du pouvoir d’achat qui s’explique surtout par la stagnation des prix (+ 0% après + 0,8% en 2013). En 2014, la dépense de consommation des ménages en volume continue de se redresser doucement (+ 0,6% après + 0,4 % en 2013 et - 0,3% en 2012).


 Combien d'immigrés en France ?
En 2012, 5,7 millions d’immigrés vivent en France, soit 8,7% de la population totale. L’immigration en France est un phénomène ancien : au début du XXe siècle, 1,1 million d’immigrés résidaient en France métropolitaine ; ils étaient 2,3 millions en 1954 et 4,2 millions en 1990. Après une stabilisation dans les années 1990, la population des immigrés augmente à nouveau depuis 1999. Plus de quatre immigrés sur dix sont devenus français (41%). Jusqu’au milieu des années 1970, les flux d’immigration étaient majoritairement masculins, comblant les besoins de main-d’oeuvre nés de la reconstruction d’après-guerre, puis de la période des Trente Glorieuses. Depuis, la part des femmes est croissante, qu’il s’agisse de regroupement familial ou non. En 2012, 51% des immigrés sont des femmes, contre 44% en 1968.


Combien de temps travaillent les Français ?
En 2014, la durée habituelle hebdomadaire du travail déclarée par les personnes de 15 ans ou plus ayant un emploi, salarié ou non, est de 37,3 heures en moyenne en France. Cette durée est largement supérieure chez les indépendants : 53,5 heures pour les agriculteurs et 47,1 heures pour les artisans, commerçants et chefs d’entreprise. Certaines personnes ont des horaires de travail atypiques. Sur une période de quatre semaines, deux personnes en emploi sur cinq ont travaillé au moins une fois le samedi, une sur cinq le dimanche, une sur quatre le soir et une sur dix la nuit.


Quel est le niveau de vie des Français ?
En 2013, la moitié des Français ont un niveau de vie inférieur à 20.000 euros annuels, soit 1667 euros par mois. Les 10% des personnes les plus modestes de la population ont un niveau de vie inférieur à 10.730 euros. A l’autre bout de l’échelle, les 10% des personnes les plus aisées ont un niveau de vie supérieur à 37.200 euros.


 Quel est l'état de la pauvreté dans le pays ? 
En 2013, 8,6 millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté monétaire, fixé à 60% du niveau de vie médian. Ce seuil s’établit en 2013 à 1000 euros par mois. Le taux de pauvreté s’élève ainsi à 14% de la population. Un chiffre en baisse pour la deuxième année consécutive.


 Quelle est la situation du logement ?
Au 1er janvier 2015, on compte 35,1 millions de logements en France, soit 1% de plus qu’en 2014. Le parc de logements est essentiellement composé de résidences principales (82,4 %).


 Crise, emploi et chômage : où se situe la France par rapport aux autres pays de l'UE ? 
En 2014, 64,9 % des habitants de l’Union européenne à 28 (UE), âgés de 15 à 64 ans, ont un emploi. Le taux d’emploi de l’UE augmente de 0,8 point par rapport à 2013, après quatre années consécutives de stabilité. Il revient ainsi à un niveau proche de celui observé avant la crise économique de 2008-2009 (65,2% en 2007). Le taux de chômage de l'UE s'établit à 10,2% en 2014 : première diminution depuis la crise de 2008-2009 (- 0,7%) après avoir augmenté de presque 4% entre 2008 et 2013.


 Salaires en Europe : où se situe la France ?
Dans l’Union européenne à 28 (UE) en 2013, le salaire brut annuel moyen en équivalent temps plein (EQTP), dans l’industrie et les services marchands, varie de 5 500 euros en Bulgarie à 58 800 euros au Danemark. Globalement, le salaire brut annuel moyen en EQTP est inférieur à 15 000 euros dans les pays d’Europe de l’Est et supérieur à 40 000 euros en Allemagne, au Luxembourg, aux Pays-Bas, en Autriche, en Belgique et dans les pays du nord de l’UE.


 Où en est la fécondité en France ?
Partout en Europe, la crise économique s’est traduite par une baisse de la fécondité. En Espagne, au Portugal, le nombre d’enfants par femme, déjà faible, chute encore. Seules la France et l’Allemagne résistent bien. En 2013, la France est d’ailleurs devenu le pays d’Europe où le taux de fécondité est le plus élevé, avec près de deux enfants par femme.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter