A quoi ressemblera l'école de demain ?

A quoi ressemblera l'école de demain ?

SOCIETE - Outre la suppression du redoublement, plusieurs pistes sont actuellement à l'étude pour changer l'approche de l'enseignement en France.

Un premier pas vers l'école de demain. Un projet de décret étudié en ce moment par le Conseil d'Etat prévoit de supprimer le redoublement à compter de 2015 , sauf pour quelques cas exceptionnels. Une décision qui, si elle entrait en application, changerait de manière importante notre approche de l'éducation. Pour autant, ce n'est pas la seule idée à l'étude pour préparer la future école.

Il y a par exemple la fin de la notation. Ce système d'évaluation, inventé par les Jésuites au XVI° siècle et devenu partie intégrante de la vie des élèves depuis, est de plus en plus critiqué par les enseignants eux-même. Selon une enquête de l'Unsa, réalisée en août 2012, près de 40% du corps professoral seraient favorable à l'abandon de la notation sur 20, jugée trop subjective. Plusieurs établissements scolaires testent ainsi un système de grille des compétences à acquérir, le niveau étant représenté par des codes couleur à la place.

Découvrir les leçons chez soi plutôt qu'à l'école

Autre méthode d'enseignement innovante, l'"apprentissage inversé". C'est un système qui rencontre de plus en plus de succès dans le monde, porté notamment par le site Internet Khan Academy . Le principe ? Au lieu de découvrir les leçons en cours et de faire des exercices ensuite à la maison, les élèves apprennent leurs leçons à la maison grâce à une vidéo en ligne, et les mettent ensuite en pratique en cours en résolvant des exercices. Cela permet à l'enseignant d'assurer un suivi plus personnalisé des élèves : les meilleurs peuvent travailler en autonomie, tandis que ceux qui ont plus de difficultés peuvent être aidés.

Enfin, le gouvernement s'intéresse de plus en plus à la question de l'apprentissage du langage informatique à l'école. Ce secteur représente en effet un gigantesque vivier d'emplois qui ont à l’heure actuelle du mal à être pourvus. Pour inciter les plus jeunes à s'intéresser à ces métiers, des séances d'initiation au code pourraient être dispensées dans les écoles. Une idée que la ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, appelle de ses vœux : "Nous souhaitons introduire une initiation à la programmation informatique pour les enfants, pour les élèves", a-t-elle déclaré la semaine dernière, lors d'une audition devant les députés de la Commission aux affaires culturelles.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Portugal-France : les Bleus qualifiés, ils affronteront la Suisse en 8e de finale

Impôt sur les successions, retraite à points, tarification du carbone... Les propositions phares du rapport remis à Macron pour l'après-Covid

Covid-19 : que sait-on du nouveau variant Delta Plus découvert en Inde ?

Explosion du variant Delta malgré une vaccination massive : que nous disent les chiffres au Royaume-Uni ?

Logement : l'enfant fiscalement détaché ne compte plus pour le calcul d’un loyer HLM

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.