A Roubaix, le FN propose de confier une église aux musulmans

SOCIÉTÉ
RELIGION - Jean-Pierre Legrand, chef de file du FN de Roubaix propose de "confier les clefs des églises désaffectées aux musulmans" qui viennent subitement de se retrouver sans mosquée.

C'est un arrêté municipal qui est à l'origine de cette proposition pour le moins inattendue de la part d'un élu d'extrême droite. Début novembre, la mairie de Roubaix (UMP) impose la fermeture de la mosquée Da'wa , située dans le quartier de l'Alma, où venaient jusqu'alors, chaque vendredi, prier entre 600 et 800 fidèles. En cause : l'insalubrité des lieux.

Pour éviter qu'ils ne se retrouvent subitement sans lieu de prière, Jean-Pierre Legrand, chef de file du FN a proposé de "confier les clefs des églises désaffectées au culte musulman", selon la Voix du Nord . "Cela permettrait de pacifier les environs de l'église Notre-Dame" avance-t-il encore à propos de ce quartier considéré comme l'un des plus sensibles de France. Seules conditions : que la communauté musulmane finance elle-même les travaux de rénovation et conserve l'esthétique extérieure de l'église.

Des propos qui peuvent paraître progressistes et qui font d'ores et déjà réagir sur les réseaux sociaux, certains allant jusqu'à réclamer son exclusion du Front National :

Mais l'ouverture est de courte durée. D'emblée, l'élu profite de la situation pour dénoncer "l'islamisation de Roubaix" et faire remarquer qu'il n'a plus le sentiment d'être chez lui dans sa rue, où il a "l'impression d'être en vacances".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter