À Strasbourg, des policiers détroussent les passants... pour les sensibiliser aux pickpockets et voleurs à la tire

À Strasbourg, des policiers détroussent les passants... pour les sensibiliser aux pickpockets et voleurs à la tire

DirectLCI
PRÉVENTION- Avant les vacances, la police nationale fait de la prévention. A Strasbourg, les forces de l'ordre ont trouvé une méthode particulièrement originale pour avertir contre les voleurs à la tire...

C’est une scène "traditionnelle" de la vie estivale : un groupe de touristes assis en terrasse, les sacs posés à leurs pieds. Ils écoutent tous un homme, peut-être un serveur, qui leur parle. Et, du coup, ne voient pas que, dans leur dos, passe un homme, qui s'empare de l'un des sacs. Un pickpocket, aidé d’un comparse qui détourne l’attention...


Fausse peur, jeudi dernier : il s’agissait, cette fois-ci, d’un policier en civil et d’une opération de sensibilisation un peu particulière, mise en place par les forces de l’ordre de Strasbourg. Les policiers jouent aux voleurs à la tire... pour sensibiliser les passants. Lieux privilégiés : ceux fréquentés par les touristes, le centre-ville, les abords des monuments, et les terrasses. Les policiers strasbourgeois ont ainsi subtilisé une trentaine de sacs qui traînaient ou de portefeuilles débordant d’un sac à main ouvert. A chaque fois, en prévenant ensuite : "Vous savez que c’est un beau jour pour vous ? Parce je suis policier ! Sinon, je vous aurais pris votre sac !" Et de rappeler, devant des passants un peu interloqués, les règles de base : toujours avoir un œil sur son sac, ne pas le garder ouvert, ne pas le laisser posé dans un coin, ne pas laisser son portefeuille ou son téléphone sur la table, ne rien mettre de précieux dans la poche arrière de son pantalon... 

En vidéo

Pickpockets, touristes escroqués... : ce que repèrent les caméras de la Tour Eiffel

Initiative bien accueuillie

D’après France 3 Grand est, qui relaie l’opération, l’initiative a été plutôt bien accueillie par les passants floués. Au point qu’un homme détroussé a même dit aux policiers, avec humour : "Ah, vous avez volé le sac de ma femme… Vous auriez pu emmener ma femme avec vous, tant qu’à faire! " 


Une initiative également applaudie sur les réseaux sociaux : "Excellent", approuve Josy. "Je recommande systématiquement à mes clientes cette recommandation ainsi que le portable dans la poche arrière du jeans, sans oublier qu'ils sont souvent à deux pour détourner leur attention." "Bravo, parce que malgré les recommandations, les gens sont tellement pris avec leur portable ou autre, qu'ils se font voler le sac, portefeuille", abonde Henriette. Paule raconte faire elle-même de la prévention : "Lors d'une balade dans un jardin public à Paris, j'ai fait remarquer à plusieurs personnes le fait que leurs affaires pouvaient être volées facilement (sacs par terre ou accrochés au siège). Certaines ne m'ont pas prise au sérieux... Tant pis pour elles..." "Il n’y a rien de mieux pour sensibiliser les gens", dit Natacha. "Un passant me l'a fait un jour à Dublin. En passant à côté de notre table il a pris mon portable que j'avais laissé traîner pour me montrer à quel point c'était facile. J'ai bien appris la leçon !"

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter