Accidents de chasse : que disent les chiffres ?

Accidents de chasse : que disent les chiffres ?

EN CHIFFRES - Alors que les accidents de chasse se multiplient, de nombreux acteurs de la vie publique appellent à une prise de conscience collective. L'occasion de faire le point sur le bilan humain de cette activité.

Mise à jour du 01/11 :

Nous avons ajouté l'évolution du nombre de chausseurs comme élément d'explication à la baisse du nombre d'accidents de chasse.

Toute l'info sur

L'info passée au crible

Les Vérificateurs, une équipe de fact-checking commune aux rédactions de TF1, LCI et LCI.fr

Pour de nombreux acteurs de la vie publique, c'est l'accident de trop. Un conducteur de 67 ans a été grièvement blessé, ce samedi 30 octobre en Ille-et-Vilaine, par un tir d'arme à feu provenant d'un chasseur. Le pronostic vital de la victime est engagé, a fait savoir le procureur adjoint, Jean-Marie Blin, qui a précisé qu'un chasseur était en garde à vue. 

De quoi relancer le débat sur cette pratique. "Dramatique, les accidents s'enchaînent", a ainsi réagi ce dimanche Guillaume Gontard, président du groupe Écologiste au Sénat, appelant à "réunir les acteurs de la chasse" pour "prendre des mesures". Mais derrière ces drames qui s'accumulent, que disent les chiffres ? 

Des accidents divisés par deux

Depuis 1997, l'Office français de la biodiversité - anciennement Office national de la chasse et de la faune sauvage - recense tous les accidents de chasse. Or, en plus de 20 ans, un total de très exactement 3330 accidents ont été enregistrés, dont 421 mortels. Un bilan dramatique, mais qui diminue d'année en année : dans son dernier rapport portant sur la saison de 2019 à 2020, l'office qui assure notamment le contrôle de la sécurité autour de l'activité de chasse relève que "la tendance globale des accidents de chasse est à la baisse". Un phénomène illustré dans le graphique ci-dessous. 

De fait, le nombre d'accidents a diminué de 39% en 20 ans, passant de 232 victimes en 1999 à 141 pour la saison dernière. L'évolution est encore plus marquée pour les accidents mortels. Il y a eu 11 accidents mortels la saison dernière, faisant une victime non-chasseur, contre 39 il y a vingt ans. À noter que "90% des victimes des accidents étaient des chasseurs", selon l'OFB. 

Ceci dit, si le nombre d'accidents baisse, il en est de même pour le nombre de chasseurs. Mais dans une moindre mesure. 1,457 million de permis de chasse étaient valides en 1999, selon la Fédération nationale des chasseurs (FNC), contre 1,173 en 2019, soit une baisse de 20% en deux décennies. Cette dernière ne peut donc pas justifier à elle seule la diminution des accidents de chasse. 

Lire aussi

La raison principale de cette amélioration, selon l'office, est plutôt à trouver du côté des "règles de sécurité" de plus en plus "strictes" au fil des années, "favorisant une pratique de la chasse dans les conditions optimales de sécurité pour les chasseurs et pour les autres utilisateurs de la nature qui fréquentent les mêmes espaces naturels". 

Reste que, malgré ces règles, l'ONCFS observait il y a deux ans que ces drames étaient liés à une mauvaise pratique des chasseurs. Il écrivait, de son propre aveu, que "la très grande majorité des accidents mortels restent liés à un manquement aux règles élémentaires de sécurité". Des tragédies qui auraient donc pu être évitées.

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sous Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : 13 cas détectés parmi les passagers qui ont atterri aux Pays-Bas

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

EN DIRECT - Crise des migrants : les ministres européens réunis ce dimanche sans leur homologue britannique

Covid-19 : les six millions de non vaccinés se laissent-ils convaincre ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.