Adieu le liquide bleu ! Pour la 1ère fois en France, Nana montre les règles en rouge dans une pub

DirectLCI
SANG TABOU - "Les règles, c’est normal. Les montrer devrait l’être aussi." C’est l’intitulé d’une campagne de pub de Nana pour des serviettes hygiéniques. Pour la première fois, est utilisé du liquide rouge, et non plus bleu, pour représenter les règles.

C’est tellement passé dans les mœurs qu’on n’y fait plus attention : à la télévision, dans les publicités mettant en scène des serviettes ou tampons hygiéniques, le sang menstruel est représenté par un liquide... bleu. Une manière de représenter les règles de manière aseptisée, plus "marketing".


Le fabricant de serviettes hygiéniques Nana a décidé de donner un peu plus de place à la réalité et de "briser le tabou qui les entoure" : il vient de mettre en ligne une publicité, destinée pour l’instant uniquement aux réseaux sociaux, dans laquelle, pour illustrer les règles, le sang est... rouge.  Plus généralement, le spot invite toutes les femmes à ne plus avoir honte de leurs règles. Il s’ouvre sur un bandeau : "'La vue du sang n’est pas acceptable' Diverses autorités de régulation audiovisuelles dans le monde, 2017." Suivent, ensuite, ce fameux liquide rouge épandu sur une serviette, puis une fille qui, dans un dîner d’amis, lance à une autre fille, à la cantonade 't’as pas une serviette ?', ou un garçon filmé dans un rayon de supermarché en train d’acheter des serviettes, ou, encore, du sang qui dégouline sur les cuisses.

Manière de rappeler différentes situations de la vie quotidienne, qui touchent toutes les femmes. Depuis quelques années, des auteurs ou artistes féministes dénoncent ce "tabou" autour des règles, et de leur représentation, invitant à ne plus avoir honte de ce phénomène naturel. Comme la journaliste Camille Emmanuelle dans son livre "Sang tabou", qui dénonçait notamment un "marketing de la honte", avec des publicités renforçant la paranoïa autour des règles, de leur couleur, de leur odeur : "Les règles sont vécues encore par beaucoup de femmes comme quelque chose de honteux, de sale, quelque chose à cacher", racontait-elle ainsi. "On ne nomme pas les règles, on n’en parle pas, et on cache souvent, au bureau, nos tampons comme si c’était des sachets de coke !", écrit-elle notamment.

"Non. Vraiment, non. Sans façon"

Nana a donc franchi le pas. En misant à fond sur le côté "naturel", positif et assumé : "Contrairement à ce que l’on croit, les femmes ne saignent pas en bleu mais en rouge. Les règles, c'est normal. Les montrer devrait l'être aussi", écrit l’équipe pour présenter sa publicité sur les réseaux. Coup marketing et "feminism washing", peut-être. Mais prise de risque tout de même. 


Car si les vidéos ont été vus des centaines de milliers de fois sur les différents supports – environ 150.000 vues sur YouTube, 775.000 fois sur Facebook, les commentaires sont plus que partagés. Et les premières critiques viennent... des femmes.

Sur Facebook, Annabelle, par exemple, ne voit "rien de chouette ou de positif dans l'idée de prendre ma serviette ou mon tampon pour ensuite aller les coller sous le nez de mon petit ami et lui dire : "Regarde, j'ai mes règles !" C'est dégueulasse, et ça nous donnera pas plus de courage pendant les règles douloureuses... En parler suffit, pas besoin d'exposer ça au monde entier !" 


"Non. Vraiment, non. Sans façon", abonde Mélodie. "Je suis tolérante et ouverte à tout mais là il y a des limites, ça ne sert à rien (...) Les règles c'est normal bien sûr, mais pourquoi les imposer autant ? Et si c'est normal, pourquoi en débattre ? Je me vois très mal manger à table avec cette pub passant à la télé alors que je suis en présence de ma famille ou autre." Diane est elle aussi virulente : "Sérieux ? Je trouve ça immonde ! Vous pensez vraiment qu'il y a des crétins qui pensent réellement que le liquide bleu qu'on voit dans les pubs c'est la réalité? Et que, donc, il faut montrer du sang ..? C'est dégueulasse. Je suis désolée, aucune femme ne souhaiterait exposer ses règles comme ça !"  


Beaucoup interpellent la marque : "Non, on ne devrait pas montrer ce genre de chose !", estime Aurélie. "Ce n'est pas parce que c'est naturel qu'on doit le voir, c'est idiot. Sinon on a qu'à nous montrer quand les gens vont aux toilettes aussi par la même occasion !"

L'équipe de Nana "fière d'avoir brisé [...] la démonstration du liquide bleu"

D’autres saluent l’initiative, et défendent la démarche face aux autres. Comme Louise. "Ce que la marque Nana essaye d'exprimer, c'est que les règles ce n'est pas quelque chose de sale et qu'il faut arrêter de blâmer la femme lorsqu'elle a ses règles", tente-t-elle d’expliquer à une internaute énervée. "Ce n'est pas une question de croire que lorsque l'on a ses règles c'est bleu, non. C'est juste pour arrêter de se voiler la face et de se dire : 'Oui, on a nos règles et non ce n'est pas dégoûtant.' C'est un phénomène naturel qu'on ne cesse de diaboliser alors que personne ne devrait être complexé par ça..."


Dans les commentaires, la marque Nana essaie, elle aussi, de faire de la pédagogie. "A tout moment, 800 millions de femmes dans le monde ont leurs règles", détaille l'équipe dans de longs posts. "Les règles sont une partie normale de la vie, mais les femmes sont encore conditionnées pour ressentir de la honte et de l'embarras à ce sujet. Les règles devraient rester cachées. Notre mission est de briser les tabous autour des règles en les montrant d'une manière normale et naturelle. Les règles, c’est normal, les montrer devrait l'être aussi."


 A ceux qui font le parallèle avec les excréments, l'équipe précise qu'il existe "une différence fondamentale entre le sang des règles et les selles (et tous les autres fluides corporels)" : "Dans notre culture, le sang est devenu quelque chose de normal. On peut le voir dans les films, les séries… Nous y sommes habitués maintenant et ce n’est pas choquant. Et pourtant, le sang des règles, lui, n’est pas montré. Or, les règles, c’est normal et les montrer devrait l'être aussi." L’équipe se dit ainsi "fière d'avoir brisé l'une des scènes les plus grandes et les plus mémorables de la publicité en hygiène féminine - la démonstration du liquide bleu."

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter