Affaire Fiona : le cas Cécile Bourgeon examiné mardi par la justice

Affaire Fiona : le cas Cécile Bourgeon examiné mardi par la justice

DirectLCI
JUSTICE – La cour d'appel de Riom va rendre sa décision sur le cas Cécile Bourgeon. La défense de la mère de la petite Fiona, dont le corps n'a jamais été retrouvé, avait demandé l'annulation de la requalification de sa mise en examen en "coups mortels aggravés".

Cécile Bourgeon sera-t-elle jugée pour coups mortels portés sur sa fille ? La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Riom doit se prononcer ce mardi. Après les accusations de son compagnon Berkane Makhlouf, la mère de Fiona était en effet passée du statut de complice à celui de coupable. "Pour elle, c'est insupportable, commente son avocat Me Portejoie, joint par metronews, qui a demandé en décembre l'annulation de la requalification des faits en "coups mortels aggravés". Dans ce dossier, il n'y a pas la moindre preuve de violence de la part de Cécile Bourgeon".

Toujours pas de corps

Pourtant, après avoir orchestré la disparition fictive de la fillette dans un parc, le couple uni durant quatre mois dans le mensonge avait fini par s'accuser mutuellement de l'avoir frappée. Seule version sur laquelle il s'accorde encore : Fiona est morte et enterrée dans une forêt près de Clermont-Ferrand. Passible de trente ans de réclusion criminelle, Cécile Bourgeon espère voir ce mardi sa mise en examen supplétive annulée. Dans ce cas, la jeune femme ne serait plus poursuivie que pour quatre délits, dont "recel de cadavre" et "non-assistance à personne en danger", des faits passibles de 5 ans de prison.

Mais seule l'autopsie du corps de la petite fille pourrait permettre de savoir le rôle exact de chacun dans ce sordide huis clos familial. Les importantes recherches menées sur les indications des amants terribles autour du lac d'Aydat sont jusqu'ici restées vaines. De quoi s'interroger sur leur volonté réelle de retrouver le lieu de sa sépulture. "Ma cliente n'a qu'une obsession, retrouver son corps, assure son avocat. Elle a encore du mal à se souvenir. Mais elle a rassemblé quelques indices complémentaires pour le localiser. Et j'ai bon espoir que l'on organise une dernière tentative de recherches."

Plus d'articles