Affaire Lactalis : Le Maire pas sûr d'un retrait total de la vente des produits incriminés

LAIT - Après un point-presse tenu jeudi à Bercy pour détailler le scandale Lactalis et les mesures prises en conséquence, le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire a déclaré sur BFM TV ce vendredi ne pas être en mesure de "donner l’assurance qu’il n'y a plus une boite en vente qui devrait avoir été retirée".

Invité de BFM TV ce vendredi pour aborder le scandale Lactalis, dont des boîtes de lait infantile qui auraient dû être retirées ont été commercialisées sur les étals de nombreux supermarchés, le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire a regretté "qu’une affaire comme celle-là puisse entacher un secteur qui ne le mérite pas", ajoutant que Lactalis avait "gravement failli."


Alors que 2.500 contrôles supplémentaires ont été demandés par le ministre jeudi, il a assuré à Jean-Jacques Bourdin ne pas être en mesure de "donner l’assurance qu’il n'y a plus une boite en vente qui devrait avoir été retirée."

Le Maire salue le travail de la DGCCRF

Lors de l'entretien, Le Maire a tenu à saluer une nouvelle fois le travail de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, administration relevant du ministère de l'Économie : "La DGCCRF a été dans cette affaire remarquable d’efficacité."


Dans le même temps, le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert, invité sur RTL, a iquant à lui ndiqué que la fermeture de l'usine de Craon "durera tant que tout risque ne sera pas écarté". "S'il n'y a pas la preuve qu'il n'y a pas de danger", "si Lactalis n'apporte pas la démonstration qu'il n'y a plus de risque, oui (ndlr : la fermeture de l'usine) peut durer", a-t-il également ajouté. La production de l'usine de Craon, en Mayenne (des laits en poudre et des  produits infantiles) a été arrêtée le 8 décembre et 250 salariés ont été mis au chômage partiel.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Lait infantile contaminé : Lactalis et la grande distribution face au scandale

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter