"Nous vivons un cauchemar depuis 4 mois" : le témoignage de la tante de Maëlys

"Nous vivons un cauchemar depuis 4 mois" : le témoignage de la tante de Maëlys

TÉMOIGNAGE - Quatre mois jour pour jour après la disparition de la petite fille de 8 ans, sa famille et des proches ont organisé une marche blanche ce mercredi après-midi à Pont-de-Beauvoisin. Sa tante, qui ne s'était jamais exprimée jusqu'à présent, prend la parole pour dire le chagrin de toute une famille et réclamer enfin la vérité sur ce qui est arrivé à sa nièce.

"Après un mariage de cauchemar, nous avons vécu un Noël de cauchemar", affirme la tante de Maëlys la voix étranglée par l'émotion. C'est à l'endroit même où un lâcher de ballons avait été organisé le 5 novembre dernier, jour d'anniversaire de Maëlys, que Séverine, la tante de la jeune fille, a décidé de s'exprimer pour la première fois.  

"C'était le premier Noël sans Maëlys et c'est dur. C'est vraiment dur". "Après le mariage cauchemar, c'est notre Noël cauchemar", explique-t-elle au journaliste de TF1. "On a l'impression que notre vie est un cauchemar depuis quatre mois et que ça ne s'arrête pas". 

Toute l'info sur

Affaires Maëlys et Arthur Noyer : l’inquiétant Nordahl Lelandais

Ce mercredi après-midi, quatre mois exactement après la disparition de la fillette lors d'une fête de mariage, sa famille et des proches ont organisé une marche blanche à Pont-de-Beauvoisin en Isère en sa mémoire. "Prise d'otage, la vérité pour Maëlys", c'est sous cette banderole que les parents de Maëlys ont défilé. Car le suspect mis en examen et incarcéré, Nordahl Lelandais, nie toujours les faits et garde un silence que la famille vit comme une "double-peine". 

En vidéo

Marche blanche pour Maëlys : "on aurait préféré ne pas être là"

Lire aussi

"Il n'y a que lui qui peut répondre à nos questions. Il n'y a que lui qui a les réponses", affirme Séverine, "et tant qu'il ne nous les donne pas, on n'avance pas". "C'est terrible de ne pas savoir si elle est vivante, si elle n'est plus de ce monde, ce qu'on lui a fait, où est-ce qu'elle est, ce qu'on lui fait peut-être encore". Mercredi après-midi, la marche blanche s'est terminée devant la salle des fêtes où Maëlys avait disparu le 27 août 2017. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Covid-19 : quels sont les départements où le nombre de cas augmente à nouveau ?

Texas : trois enfants abandonnés dans une "maison de l'horreur" avec le cadavre de leur frère

Le permis à points est-il sans effet sur la mortalité routière ?

PHOTOS - Miss France 2022 : de l'Alsace à Tahiti, découvrez la Miss de votre région

Ces propositions qu'Eric Zemmour emprunte au programme 2017 de François Fillon

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.