Affaire Vincent Lambert : la justice rejette la demande d'arrêt des traitements

SOCIÉTÉ
JUSTICE - Le tribunal administratif a rejeté vendredi la demande d'arrêt des traitements pour Vincent Lambert au cœur d'une bataille juridique au sein de sa famille.

Nouveau rebondissement dans l'affaire Vincent Lambert. Le tribunal administratif a rejeté vendredi la demande d'arrêt des traitements pourtant validée par le Conseil d’Etat et la justice européenne.

La question portait sur l'obligation pour les médecins de Vincent Lambert d'appliquer sans délai cette décision d'arrêt des traitements, comme le réclamait le neveu de ce patient en état végétatif depuis 7 ans.

"Indépendance" des médecins

Lors de l'audience du 29 septembre, la rapporteure publique Stéphanie Lambing, mettant en avant l'"indépendance professionnelle et morale" des médecins, avait recommandé aux juges de rejeter la requête de François Lambert, le neveu de l'ancien infirmier psychiatrique victime de lésions cérébrales irréversibles après un accident la route en septembre 2008.

À LIRE AUSSI
>> Vincent Lambert : le rapporteur public pour le maintien en vie

>> Arrêt des soins pour Vincent Lambert : "C'est une question de semaines"

Lire et commenter