Affaire Vincent Lambert : pour la Cour de cassation, son épouse Rachel peut rester tutrice

DirectLCI
DROIT DE SUITE - la Cour de cassation a décidé, ce jeudi 8 décembre, de rejeter la requête des parents de Vincent Lambert. Ceux-ci réclamaient que leur fils soit placé sous une tutelle extérieure, et non à son épouse, Rachel, favorable à l'arrêt des soins.

Nouveau rebondissement dans une affaire aux allures de marathon judiciaire. Selon les informations de France Info confirmées à LCI ce jeudi 8 décembre, la Cour de cassation a rejeté le pourvoi des parents de Vincent Lambert, qui réclamaient que leur fils, tétraplégique depuis 2008, soit placé sous la tutelle d'une personne extérieure. C'est donc son épouse, Rachel Lambert, qui restera sa tutrice officielle pour les dix années à venir. Contrairement à ses beaux-parents, elle est favorable à l'arrêt des soins de son conjoint.


Jérôme Triomphe, avocat des parents de Vincent Lambert, réagit à cette décision auprès de LCI : "C'est incompréhensible. Quand un conflit familial a en son centre la vie d'un homme malade, on ne nomme jamais un membre de sa famille dans le rôle de tuteur." Et promet : "Nous allons continuer différentes actions d'ici à la fin de l'année pour protéger les droits élémentaires de Vincent Lambert."

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter