Affaire Zahia : Ribéry et Benzema fixés sur leur sort le 30 janvier

Affaire Zahia : Ribéry et Benzema fixés sur leur sort le 30 janvier

DirectLCI
JUSTICE - Franck Ribéry et Karim Benzema, accusés d'avoir eu recours au service d'une prostituée mineure, la désormais célèbre Zahia, sauront le 30 janvier s'ils sont relaxés ou condamnés.

Blanchis ou pas ? Il faudra attendre le 30 janvier prochain pour connaître le sort réservé aux Bleus dans l'affaire Zahia . Ce jeudi, le jugement a en effet été mis en délibéré. Ni Franck Ribéry, ni Karim Benzema, poursuivis pour "sollicitation de prostituée mineure", n'avaient assisté au procès qui s'est ouvert lundi devant le tribunal correctionnel de Paris. Pas plus que la désormais célèbre Zahia Dehar qui, de son côté, s'est tout simplement désistée de sa constitution de partie civile.

Relaxe demandée

Mercredi, le procureur a requis la relaxe "pure et simple" des deux footballeurs arguant qu'il était impossible pour l'accusation de démontrer qu'ils étaient au courant de sa minorité.  Des peines allant d'un an de prison avec sursis à trois ans, dont la moitié avec sursis, ont en revanche été requises à l'encontre de cinq autres prévenus accusés, eux, de proxénétisme aggravé.

Si lors de l'instruction le joueur du Bayern Munich a reconnu avoir eu des relations sexuelles en 2009 à Munich avec Zahia Dehar, il a contesté l'avoir rétribuée et assuré qu'il n'était pas au courant de son âge. L'attaquant du Real Madrid a quant à lui nié une quelconque relation sexuelle avec elle. Le magistrat a estimé mercredi que "la réalité même" de cette relation était "à tout le moins douteuse". Celle par qui le scandale est arrivé assure quant à elle avoir menti sur son âge.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter