Afghanistan : 7 Français sur 10 favorables à l'accueil de réfugiés, selon notre sondage

Afghanistan : 7 Français sur 10 favorables à l'accueil de réfugiés, selon notre sondage

EXCLUSIF - Selon une étude réalisée par Harris Interactive pour LCI, les Français sont majoritairement pour l'accueil de réfugiés afghans. Avec toutefois d'importantes disparités quant aux conditions de ces arrivées.

Sept Français sur dix, c'est la proportion de la population française favorable à l'accueil de réfugiés afghans selon un sondage réalisé par Harris Interractive pour LCI. À la question "la France doit-elle accueillir les Afghans qui souhaitent quitter l'Afghanistan suite au retour des talibans au pouvoir ?", 72% de l'échantillon a répondu oui. Cependant, cet accueil n'est pas inconditionnel. 

Toute l'info sur

L'Afghanistan aux mains des talibans

20% des sondés pour l'accueil de tous les Afghans

Et pour cause, quand 20% des sondés sont pour accueillir tous les civils afghans qui en font la demande, sans exception, 52% souhaitent limiter cette prise en charge aux seuls Afghans ayant travaillé pour la France ou pour des entreprises françaises. À l’inverse, 27% des personnes interrogées se montrent opposées à toute arrivée. Enfin, 1% d’entre eux ne se prononcent pas. 

Selon cette étude, cette répartition varie cependant en fonction des affinités politiques des sondés, comme il est possible de le voir sur le graphique réalisé par Harris Interractive. 

Ce sont pour le moment plus de 2500 Afghans qui ont rejoint la France depuis le début des opérations d'évacuation, commencées suite à la prise de pouvoir des talibans le 15 août. Selon le directeur général de l'Office français de l'immigration et de l'intégration, le profil des ressortissants afghans évacués par la France ces derniers jours est plus mixte et plus âgé que les demandeurs d'asile afghans habituels.

Le président Emmanuel Macron a déclaré jeudi que la France allait encore tenter d'exfiltrer "plusieurs centaines" d'Afghans dans les dernières heures de l'opération. La fin du pont aérien a d'abord été annoncée pour vendredi soir, mais le secrétaire d’État français aux Affaires européennes Clément Beaune a évoqué une possible poursuite des opérations "au-delà" de cette date butoir. Il a cependant appelé à rester "prudent" sur ce calendrier.

Lire aussi

Enquête réalisée en ligne du 24 au 26 août auprès d’un échantillon de 1054 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Squid Game" : faut-il vraiment craindre un phénomène d'imitation dans les cours de récré ?

Covid-19 : que contient le projet de loi sur la prolongation du pass sanitaire, débattu à l'Assemblée mardi ?

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand dans un mouchoir de poche

VIDÉO - Covid-19 : le relâchement des gestes barrière fait des ravages au Royaume-Uni

Quitté par son épouse Wanda, l'attaquant argentin Mauro Icardi ne s’entraîne plus avec le PSG

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.