Agnès Buzyn annonce un meilleur remboursement des perruques pour les malades du cancer

SOCIÉTÉ

CANCER - La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a annoncé un meilleur remboursement à venir des perruques adaptées pour personnes malades du cancer, suite à une pétition dénonçant un "reste à charge" important pour les patientes.

Les associations entendues. Ce jeudi 20 juin sur la chaîne CNews, la ministre de la Santé a annoncé que les perruques seraient mieux remboursées pour les patientes et patients atteints de cancer. Depuis quelques jours, une pétition hébergée par le magazine Rose (le magazine du cancer au féminin) dénonçait le "reste à charge important" incombant aux malades de cancer sur l'achat d'une perruque adaptée. 

"Bien sûr, c'est une mesure que j'ai rédigée moi-même quand j'ai écrit le plan cancer pour le gouvernement précédent", a expliqué Agnès Buzyn, faisant référence au fait qu'elle présidait l'Institut national du cancer. Elle ajoute : "On s'était aperçu qu'on avait un problème de reste à charge et que les femmes étaient obligées de dépenser beaucoup pour leur perruque malgré un forfait de prise en charge." La Haute autorité de santé a donc été saisie et elle détermine les caractéristiques d'une perruque pour qu'elle soit remboursée. "Ce sera fait", a-t-elle insisté. 

Voir aussi

Le prix moyen d'une perruque adaptée : 450 euros

Dans sa pétition - qui a recueilli 1700 signatures - Rose magazine détaillait ainsi : "La Sécurité sociale depuis 2006 remboursait 125 euros aux malades de cancers frappées d'alopécie. Ce n'est pas rien. Nous sommes conscientes que cela représente déjà une vraie chance au regard de la situation de la grande majorité des pays qui nous entourent et qui ne remboursent aucune prothèse capillaire. Cependant, le prix moyen d'une perruque de qualité suffisante, respectueuse des problèmes spécifiques des malades en traitements, atteint les 450 euros."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter