Orages : cinq départements maintenus en vigilance orange

Orages : cinq départements maintenus en vigilance orange

MÉTÉO - Alors que de fortes chaleurs ont étouffé une large partie de la France ce mardi 18 juillet, les orages se multiplient dans le Sud-Ouest. Cinq départements étaient maintenus en vigilance orange par Météo France dans la soirée.

Prudence si vous vous trouvez dans le Sud-Ouest de la France ce mardi 18 juillet. Météo France maintient en alerte orange aux orages cinq départements dans son bulletin de 21 heures. Le phénomène devrait persister jusqu'à 1 heure du matin et nécessite une vigilance particulière en raison de la violence des orages. En revanche, l'alerte est levée pour le Calvados et l'Orne.

La liste des départements maintenus en vigilance orange comprend la Dordogne, la Gironde, les Landes, le Lot-et-Garonne et les Pyrénées-Atlantiques

Les orages "pourront être violents, mais brefs, accompagnés de chutes de grêle, de fortes rafales de vent, de fortes intensités pluvieuses, d'une forte activité électrique", précise Météo France

Lire aussi

Ces orages pourraient localement mettre en danger des vies et des biens. Aussi soyez prudents dans vos déplacements et activités de loisir. Prenez les précautions nécessaires pour vous protéger de la foudre et mettre vos affaires à l'abri. Plus de 11.000 impacts de foudre ont été comptabilisés ente midi et 14 heures sur la côte sud de la Bretagne, rapportent nos confrères de Ouest France

Pendant ce temps, le reste de l'Hexagone suffoquait. C’est à 18h qu’il a fait le plus chaud, avec en tête de classement Paris (33,7°), Angers (36.3°), Chateauroux (36.4°), Dax (37.7°) et Saint-Jean de Luz (38.2°).

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

VIDÉO - Le variant sud-africain du Covid-19 incontrôlable dans le pays

Reconfinement : Emmanuel Macron temporise, les scénarios des prochains jours

Le francophone Antony Blinken, un multilatéraliste à la tête de la diplomatie américaine

Covid-19 : pourquoi la France n'utilise-t-elle pas le vaccin russe ?

Agression de Yuriy : la piste d'un règlement de compte entre bandes rivales se précise

Lire et commenter