#AlloMichel, le hashtag qui "affiche" les voitures de police mal garées

SOCIÉTÉ
MOBILISATION - Après que la préfecture de police de Paris a exprimé des réserves sur la création d'une piste cyclable rue de Rivoli, à Paris, une association de cyclistes a décidé de lancer le hashtag #AlloMichel. Le but ? Dénoncer les véhicules de police qui obstruent les voies qui sont réservées aux bicyclettes.

Il y a quelques mois, Anne Hidalgo annonçait de nouveaux projets de circulation, dont la création d'une piste cyclable dans les deux sens rue de Rivoli à Paris. Si les cyclistes semblent se réjouir de cette nouvelle, le préfet de police de Paris, Michel Delpuech, s'est montré plus dubitatif. Dans une lettre adressée à la mairie de Paris, et relayée par Le Parisien, il s'inquiète, à la suite de la création de cette voie, des "difficultés d'intervention des véhicules de secours" et du "report de circulation vers des axes déjà fortement empruntés".


Face à ces déclarations, l'association de cyclistes Paris en Selle est montée au créneau, se disant "sidérée" par cette position. "S’opposer à la création d’une piste cyclable et à la réduction de l’insécurité routière par la baisse du trafic motorisé constitue un manquement grave à ses missions, et un mépris pour les aspirations de milliers de citoyens à vivre mieux", peut-on lire dans un communiqué publié le 15 août dernier.

"Véhicule vide, moteur éteint, normal..."

En vidéo

Une piste cyclable bientôt mise en place sur les Champs Élysées

Pour faire réagir la préfecture de police, l'association a donc décidé d'interpeller directement le préfet de police, Michel Delpuech, en invitant les cyclistes à dénoncer les véhicules de police garés sur les pistes cyclables, les voies de bus ou les passages piéton. Comment ? En postant des messages sur les réseaux sociaux accompagnés du hashtag #AlloMichel et d'une photo du délit. Et ça marche.


Les internautes sont déjà nombreux à avoir posté des clichés montrant les voitures des forces de l'ordre ici sur une voie de bus, là à cheval sur un trottoir ou carrément au milieu d'une piste cyclable. Sur Twitter, @Ant_l40t  dit s'être retrouvé face à un véhicule de police, vide, moteur éteint en plein milieu d'une piste cyclable dans la capitale. @3douard dénonce de son côté dans un tweet une voiture de police garée sur un arrêt de bus pour... passer au McDonald's. 

Comme le rappelle l'association, les internautes n'ont pas attendu #AlloMichel pour dénoncer les incivilités de certains automobilistes mal garés. En effet, le hastahg #GCUM, comprendre "Garé comme une merde", est déjà très utilisé sur Twitter. Ils attendent désormais une réaction de Michel Delpuech.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter